Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 08Article 547405

General News of Thursday, 8 October 2020

Source: stopblablacam.com

Reconstruction des régions anglophones : l’Égypte se positionne

Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a reçu le 6 octobre à Yaoundé, Medhat Kamal EL-Meligy, l’ambassadeur d’Égypte au Cameroun.

À sa sortie d’entretien, le diplomate égyptien a indiqué que son pays est disposé à participer la reconstruction du Nord-Ouest et du Sud-ouest (NoSo), zones déclarées économiquement sinistrées en 2019 par le gouvernement à cause de l’insécurité entretenue depuis près de quatre ans par des groupes séparatistes armés.

«?Nous sommes déjà impliqués dans le processus de réalisation de nombreuses infrastructures, mais nous sommes en quête de plusieurs autres projets, concernant même les régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest conformément à la volonté du président de la République Paul Biya?», a déclaré Medhat Kamal EL-Meligy.

Le Programme présidentiel pour la reconstruction et le développement (PPRD) est doté d’un budget de 90 milliards de FCFA. Il est question de réhabiliter de 350 écoles, 115 centres de santé, 40 ponts, 400 points d’eau, 500 kilomètres de lignes électriques basse tension, de 600 kilomètres de routes rurales, de 45 marchés et de 12?000 maisons et environ 25?000 hectares de plantations.

En 2019, le Groupement inter-patronal a produit un rapport selon lequel, les villes mortes, l’insécurité, les destructions diverses et l’arrêt des chantiers d’investissement public à cause de trois années de crise sécuritaire dans le NoSo. Ce qui a débouché sur des manques à gagner importants en termes de chiffres d’affaires pour les entreprises. En se focalisant sur 10 secteurs d’activités uniquement, ces pertes étaient estimées à près de 800 milliards de FCFA.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter