Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 27Article 551851

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 27 October 2020

Source: camerounweb.com

Rebondissement dans l'affaire des 66 000 hectares de la Vallée du Ntem

Dans un publication intitulée: 'la riposte des Ekang'qui fait le tour des plateforme de discussions et réseaux sociaux, l'on apprend que le collectif des avocat Ntoumou/Mvae qui défend le dossier a remporter une victoire importante. Il s'agit de la 'suspension des effets de l'arrêté n°000258/MINDCAF du 03 juillet 2012 déclarant d'utilité publique les travaux de création de la réserve foncière dans la vallée du Ntem et la construction des logements pour l'agro-industrie'.

'Bonsoir à tous les vallentemoises et vallentemois
J'ai l'honneur de vous informer que le président du tribunal administratif vient d'ordonner la suspension des effets de l'arrêté n°000258/MINDCAF du 03 juillet 2012 déclarant d'utilité publique les travaux de création de la réserve foncière dans la vallée du Ntem et la construction des logements pour l'agro-industrie.

La même ordonnance du président du tribunal administratif suspend aussi les effets du décret n° 3294/PM du 11 août 2016 incorporant 66.430. hectares, 10 Ares, 20 centiares de nos terres dans le domaine privé de l'Etat et indemnisation de 3 personnes à hauteur de 17.535 FCFA.

Selon Me Engo Christian, président du collectif des avocats mobilisés pour la défense des droits des collectivités coutumières Ntoumou et Mvae, il s'agit d'une bataille qui est gagnée. Mais le combat continue.
A titre de rappel, nos avocats, après le dépôt des recours gracieux préalables en annulation des actes administratifs sus évoqués avaient initié une procédure en suspension des effets des actes administratifs.

C'est cette procédure qui vient de connaître un aboutissement heureux.
La procédure en annulation au fond des actes administratifs ( décret de 2016 et arrêté de 2012) a été déposée devant le tribunal administratif qui se prononcera, c'est notre souhait , dans le sens de l'annulation pure et simple.

Restons mobilisés pour obtenir l'annulation totale en signant massivement les fiches défendons nos terres. Ces éléments seront utilisés par les spécialistes en temps opportun.
La chefferie traditionnelle, par ma voie remercie toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés pour ce combat noble qui n'est pas encore terminé.', peut-on lire dans le message du collectif d'avocats.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter