Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 24Article 615235

Politique of Tuesday, 24 August 2021

Source: Le Messager

Rdpc-Océan : les accusations de fraude qui accablent Grégoire Mba Mba

Il est accusé des basses manœuvres et d’un projet de fraude Il est accusé des basses manœuvres et d’un projet de fraude

Candidat déclaré à la présidence de la Section Rdpc Océan Sud, le sénateur est accusé des basses manœuvres et d’un projet de fraude à l’effet de se tailler un électoral acquis à sa cause.

L’opération de renouvellement des bureaux des organes de base du Rdpc instruite par Paul Biya le président national, placée sous la supervision général de Jean Nkueté secrétaire général du comité central du Rdpc a du plomb dans l’aile. De nombreux indisciplinés ont envahi le temple qui se trouve plongé dans la tourmente. Dans le cas flagrant qui vient de la section Rdpc Océan Sud 2, la ministre Minette Libom Li Likeng, présidente de la Commission départementale de l’Océan et son camarade de la Commission électorale de Section Océan Sud 2 (Kribi 2 ), Melom Patrice ont fort à faire face à la pagaille, les nombreux dérapages et carambolages. Dans un brûlot d’indignation adressé hier 23 août au président de la commission départementale, parlant du chaudron de la Section « Océan Sud 2 » (la copie est envoyée au secrétaire général du comité central du Rdpc), Nzie Owona Louis Shanig Conseiller municipal, délégué aux conflits s’insurge, marque son refus de l’intolérable contre les mauvaises pratiques et la tournure que prend cette opération de renouvellement des bureaux des organes de base sur le terrain.

Sa protestation qu’il qualifie de « Dénonciation » consiste à décrier « les basses manœuvres et le projet de fraude montés par le sénateur Mba Mba Grégoire candidat déclaré à la Section Rdpc Océan Sud 2 ». Selon lui, de nombreuses tentatives de « viol » sont exercées sur les directives édictées par le parti. « En effet, la circulaire du président national et la lettre d’application du Secrétaire général du parti appuyées par le guide pratique ordonne la poursuite des inscriptions des militants dans le sommier politique. Pour bloquer cette opération, le membre titulaire du comité central du Rdpc, l’honorable Mba Mba Grégoire sénateur Rdpc de la région du Sud a instruit les présidents des comités de base de la sous-section Kribi-urbaine 9, de refuser toute nouvelle inscription », écrit-il.

Menaces et vote des charters

À l’épreuve du feu, le délégué aux conflits, qui apparaît sous un visage dressé, effarouché et désabusé fustige ce qu’il appelle « boycott » et la tragédie du complotisme d’autant qu’à ses yeux, cette vaste combine se fait avec le consentement des présidents des sous-sections Rdpc, Ofrdpc, Ojrdpc, ses camarades Mbiassalim Jean Claude, Sangoun Marianne, Abssolo Yves. La situation est lamentable et si grave au point de créer des frayeurs et une vive panique. « Le président du comité de base Rdpc de Bikondo, le camarade Mbandi Mpelly et la présidente du comité de base Ofrdpc de Bossigui Mimbougue, la camarade Nabouang Marthe, ont reçu des menaces diverses de la part de l’honorable sénateur Mba Mba Grégoire et compagnie, pour avoir procédé aux inscriptions des militants dans leurs comités de base respectifs », dénonce-t-il.

Nzie Owona Louis Shanig laisse entendre que de source bien introduite, il revient que l’honorable sénateur Mba Mba Grégoire avec la complicité de son neveu Mabvouna Jean-Pierre ( président de section ), a inséré les noms de plusieurs employés de la société Hevecam Bissiang dans les comités de base de la sous-section Kribi urbaine 9, afin que ceux-ci votent en sa faveur lors des élections des bureaux de sections. « Il est bon de signaler que le village Bissiang est situé dans l’arrondissement de Lokoundjie section Océan Sud continentale. Ainsi il procédera à des charters pour les faire voter à Kribi 2ème le jour des élections »,martèle Nzie Owona Louis Shanig. Son plaidoyer vise à en appeler à la prudence, la vigilance et l’arbitrage des instances dirigeantes du Rdpc. « Monsieur le président pour des élections justes et équitables, je vous prie de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que seuls les militants de la section Océan Sud 2 (Kribi 2ème) soient appelés à désigner les responsables des bureaux de leur unité politique », conclut le Délégué aux conflits. Le département de l’Océan, est réputé pourtant être le fief et « bastion imprenable » du Rdpc. Difficile d’expliquer la tourmente et la grande ébullition volcanique en interne alors qu’il s’agit d’une simple opération électorale de renouvellement des bureaux des organes de base du Rdpc. Et dire qu’elle risque se tenir sous de hautes tensions et une surveillance sécuritaire si les ardeurs et le passage en force du sénateur Mba Mba Grégoire ne sont pas contrôlés et atténués.

Rejoignez notre newsletter!