Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 18Article 567860

General News of Monday, 18 January 2021

Source: Actu Cameroun

Rapprochement Samuel Eto'o et Murielle Blanche: Wilfried Ekanga s’énerve

L’analyste Wilfried Ekanga trouve que la Une du journal Popoli de ce lundi 18 janvier 2021, dévalorise la femme.

L’édition de ce lundi 18 janvier 2021 du journal Popoli soupçonne Samuel Eto’o Fils d’avoir une relation plus qu’amicale avec la comédienne Murielle Blanche. Parce que la semaine dernière, à quelques jours du début du Championnat d’Afrique des Nations, des photos qui ont circulé sur la toile, ont montré l’ancien capitaine des Lions indomptables, Murielle Blanche et le gouverneur de la région du Littoral Samuel Dieudonné Ivaha Diboua visitant le Stade de Japoma. Peu de temps après la publication de ces photos, la comédienne Murielle Blanche avec image à l’appui, a annoncé sur sa page Facebook, que Samuel Eto’o a pris part à un épisode de la série Madame Monsieur d’Ebenezer Kepombia. Selon cette dernière, le pichichi fera partir des acteurs de la 2ème saison de cette série tant attendue.

Le dessin assez provocateur qui divise aussi les journalistes de Popoli de ce lundi narrange pas Wilfried Ekanga qui trouve que la femme y est dévalorisée.


Retrouvez la tribune de Wilfried Ekanga
CECI N’EST PAS DE L’HUMOUR !
Voilà ce qui arrive quand on habitue la population d’un pays qu’il est normal que des gendarmes violent des étudiantes dans leurs cités, et les roulent dans de l’eau boueuse.

Voilà le résultat quand on éduque son peuple qu’il est normal d’emprisonner des femmes de ménage 9 mois ( A l’image du temps nécessaire pour enfanter), et de tuer des bébés sur le dos de leurs mères.
A Kondengui, il y a des femmes que l’on a privé de serviettes hygiéniques pendant leurs menstrues, juste pour le plaisir de s’en amuser.
Alors puisque l’exemple vient d’en haut, même les « journalistes » se mettent à penser que l’honneur des femmes est facultatif.
Au Rwanda, ils se sont arrangés à ce que la majorité des membres du parlement soient des femmes (49 députées sur 80)
Mais en Crevettonie, on les utilise surtout comme gadget libidinal pour compétitions anachroniques.

La société est sans repère , l’évolution mentale n’est pas un sujet. C’est le plus sauvage qui gagne. Le sexisme comme le tribalisme, sont démocratisés, et ne gênent plus personne.
Il était une fois un pays mentalement immergé qui rêvait d’émergence.
Mais bon, vive le CHAN, c’est le plus essentiel. Nous les anti-patriotes, c’est la jalousie qui nous fait jaser.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter