Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 02Article 605734

Actualités of Friday, 2 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Rapport d’audit : Luc Magloire Mbarga Atangana accusé d’homologation fantaisiste des prix

15.3 milliards de francs CFA de surfacturation 15.3 milliards de francs CFA de surfacturation

Le rapport d’audit de la chambre des comptes épingle le ministre du commerce.

Il l’accuse d’avoir manqué d’honnêteté et de transparence dans l’homologation des prix des marchés liés au Covid-19.

Il est passible de poursuite judiciaire.

Le principal grief fait au ministère du Commerce par la Chambre des comptes porte sur l’homologation des prix. Selon la synthèse de rapport de cette chambre judiciaire, « l’homologation des prix d’achat par la commission dédiée du ministère du commerce n’apparait pas comme un modèle de transparence ». Si l’on s’en tient aux révélations de la synthèse du rapport d’audit, la commission de validation des prix et des tarifs du ministère du commerce disposait de trois prix de référence émanant de trois sources différentes. Ceux pratiqués sur le marché international, ceux proposés par Moda Holding Hong Kong, et ceux définis par Mediline medical Cameroon SA (MMC) . Le rapport note que les prix proposés par les deux prestataires étaient exorbitants et largement supérieurs à ceux proposés par le fabricant avec lequel les deux entreprises étaient en relation étroite.

Un quatrième prix

La Chambre des comptes déplore que ce soit plutôt un quatrième prix sans rapport avec les trois premiers qui a été retenu par la Commission de validation. Soit 17500 francs CFA le kit de 25 tests, à raison de 700 francs CFA le test. Le rapport dénonce le caractère irréaliste de ce prix et se dit étonné de la confusion autour du chiffre 17500 francs CFA, homologué comme le prix d’un kit, mais qui a été retenu comme par le ministère de la Santé comme le prix d’un seul test.

La chambre des comptes évalue à 15.3 milliards de francs CFA la surfacturation au profit de l’entreprise Mediline Medical Cameroon (MMC) importatrice des tests de dépistage. En outre un quatrième marché de 500 000 tests a été signé au prix de 17 500 francs CFA alors que la même commande pouvait être passée au Fonds National de la Lutte contre le Sida à 2932 francs CFA le test, entrainant ainsi une perte de 7284 000 000 francs CFA pour ce marché.

Rejoignez notre newsletter!