Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 15Article 567236

Politique of Friday, 15 January 2021

Source: Jean-Pierre Du Pont

Rancune tenace de Paul Biya: les cas Messanga Nyamding et Hervé Nkom

Charlemagne Pascal Messanga Nyamding, et Hervé Emmanuel Nkom, son compère en génuflexion, semblent avoir tout seuls, comme des grands, calmé leurs ardeurs en courtisanerie.

Admis à siéger au sein du comité central du RDPC, véritable coquille vide, où il ne se passe jamais grand-chose, pour ne pas dire absolument rien du tout, et dont le prince tient les membres dans une condescendance frisant le plus grand mépris, ces deux personnages haut en couleur, avaient juste oublié un tout petit détail : Paul Biya est peut -être un roi fainéant à perpétuité, et “l’incarcération de l’incapacité à gouverner“, mais il possède de la mémoire. Et comme tous ceux qui sont dotés d’une excellente mémoire, prosaïquement appelée l’intelligence des imbéciles, pour son aspect mimétique, l’homme n’est pas du tout amnésique, et est donc forcément rancunier.

Il n’a surtout pas oublié , mais alors pas du tout , les propos “aimables“ que l’un et l’autre ont naguère tenus à son débit, et que certaines âmes charitables ont vite fait de lui rapporter. Jouant à merveille, le jeu comme tout disciple de Niccol? Machiavelli, Biya n’affectionne rien tant que de devoir laisser poireauter et humilier, tous ceux qui ont eu à le manquer par le passé, en suscitant des attentes qu’il sait vaines. Machiavel ne conseille-t-il pas au Prince Médicis (Roi de Florence), de promettre d’octroyer ce qu’il n’a justement aucune intention de donner ?

Faisant de l’excès de zèle, Messanga Nyamding , qui préfère l’appellation de “victime d’accident oculaire) à celle pourtant bien convenue du très politiquement correct de “mal voyant“, a fait une projection d’atteintes aux mœurs très en cours au RDPC, sur le professeur Kamto, en escomptant en retour, quelque récompense sous forme de marocain ministériel, ou de tout autres appointements équivalents, et proportionnels à l’acte de félonie.

Mal lui en a pris ! Car, Paul Biya qui déteste se faire forcer la main, parvient facilement à décrypter ces petits pièges à rats en usage chez les griots affamés, prêts à tout.
Une histoire rocambolesque du style de celle qui a germé dans le cerveau, de ce mal voyant obèse, indispose et heurte forcément tout le monde.

Si le sieur Hervé Emmanuel Nkom, dont les anciennes conquêtes féminines ne daignent plus m’adresser la parole , pour avoir osé écorner , ô sacrilège suprême , leur chaud lapin ( ce qui me laisse absolument à 37), semble avoir intégré dans son logiciel, que le locataire d’Étoudi a la rancune tenace , est résolu à lui faire boire le calice jusqu’à la lie, et qu’il ne fallait pas inutilement insulter l’avenir, en se brouillant avec le Professeur Kamto, est sagement rentré en caserne, le teigneux et téméraire Messanga Nyamding, lui continue à courir, et à s’agiter dans tous les sens comme un poulet à qui on a tranché la tête, tout en préservant la vie.

Un coup, il profère des horreurs in-quarto sur ses camarades de parti admis au gouvernement, et un autre coup il menace Kamto de la prison. Faire commerce d’aigreur, est sûrement le moyen le plus sûr de très mal vieillir, mais le sait-il seulement ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter