Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 06Article 475386

General News of Wednesday, 6 November 2019

Source: www.camerounweb.com

[REVELATION]: Paul Biya en passe de perdre son grand allié suisse

L’ambiance n’est pas rose entre Paul Biya et son allié suisse. C’est ce que révèle le journal panafricain « Lettre du Continent » publié ce mercredi 6 novembre 2019.

D’après le journal, Paul Biya et les autorités suisses seraient en discorde à cause du dossier des terminaux à conteneurs du Port Autonome de Douala. Le président camerounais serait partagé la pression exercée par la France et celle de la Suisse.

Lire l’intégralité de l’article de « Lettre du Continent »:

Le bras de fer pour la concession des terminaux à conteneurs du Port Autonome de Douala a pris un tour résolument politique. Révélée par La Lettre du Continent, l'intervention du ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le 23 octobre a permis à Bolloré, actuel concessionnaire, d'obtenir la suspension du processus de concession du port à son concurrent italo-suisse Terminal Investment (TIL).

Mais ce dernier n'a pas dit son dernier mot. Le 28 octobre, l'Ambassadeur suisse au Cameroun, Pietro Lazzeri, a profité d'une entrevue de longue date avec le président camerounais pour donner à Paul Biya une "lettre spéciale" du président suisse, Ueli Maurer.

Dans son courrier, le chef de la confédération s'inquiète du traitement réservé à TIL sur le port de Douala, ce d'autant plus que la Suisse s'est engagée, depuis le printemps, dans un processus de facilitation entre l'Etat camerounais et les divers groupes politiques anglophones actifs à l'Ouest du pays.

La lettre d'Ueli Maurer évoque ces efforts de la diplomatie suisse, qui travaille à mettre en place une plateforme commune à tous les groupes anglophones, et exprime son incompréhension face au gel du processus de concession du port à TIL.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter