Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 13Article 613435

Actualités of Friday, 13 August 2021

Source: Le Quotidien N° 658

RDPC section Kribi 2è : Patrice Melom face au sommier politique de tous les dangers

Patrice Melom a lancé les Opérations dans cette Section Patrice Melom a lancé les Opérations dans cette Section

Le Directeur Général du Port Autonome de Kribi, Président de la Commission de Section de Kribi2, a lancé les Opérations dans cette «Section - Vedette» d’affrontements légendaires entre le Camp Piado Lucien Célestin et le Camp Mba Mba Grégoire. Le Message d’apaisement, de consensus et de transparence de Patrice Melom est tombé sur le roc du Sommier Politique Validé mais déjà objet d’une bataille rangée entre les deux Camps. Une situation préoccupante…

Le spectacle offert à l’esplanade de la Mairie de Kribi2 par les militants qui s’opposent, juste après la réunion de lancement, contrastait à bien des égards, aux vœux émis par le Président de la Commission de Section Patrice Melom. Alors que le Sénateur-Candidat s’offrait en déclarations devant les journalistes, trois groupuscules se sont constitués.

Le premier, du Camp dit de la Nouvelle Dynamique de Lucien Célestin PIADO, disait prendre la direction du QG pour fourbir des armes de contestation du Sommier Politique Validé à la Région, et dévoilé dans la salle. Ils ont en main leur sommier déchu avec noms, numéros de CNI et de téléphones de chacun de «leurs militants», qu’ils comparent avec l’autre qu’ils disent n’avoir que des noms, pas plus. Le deuxième Groupe de près de 25 militants, subissait les directives fermes de leur Leader, le deuxième Adjoint au Maire de Kribi2 Alex Miembouri, pour «protéger le Sommier Politique» des infiltrations des «inconnus». Le troisième Groupe en retrait, était conduit par Honorable Marthe Sylvie Avebe, qui mobilise les «Amazones» autour du camp Mba Mba.

Dans la cours, des paroles pas du tout gaies où les uns et les autres s’accusent de mercenariat. Des femmes dénoncent à tue - tête le «mercenariat venu de Niété»; alors que d’autres Militants dénoncent «le mercenariat qui vient du Grand Nord». Dans la salle, la division entre les deux camps était bien perceptible devant Patrice Melom. Derrière Lucien Célestin PIADO et Mendouga Chaleur, on reconnaissait Majesté Mbaryan et les militants enrôlés lors de la refonte du Sommier Politique au fameux meeting de Dombè. De l’autre côté, les militants prêts à tout donner pour la cause du Sénateur.

C’est dans ce Contexte que Patrice Melom, l’envoyé spécial du Comité Central dans le chaudron de Kribi 2, ouvre les opérations de renouvellement des bureaux des organes de Base. Le mot introductif du Président de la Commission de Section annonce les couleurs. Patrice Melom ne passe pas par quatre chemins pour dire que Kribi 2 est devenue la «vedette des rivalités et affrontements politiques». Il faut sortir de cette image qui n’est pas avantageuse au Rdpc, précise-t-il. Patrice Melom donne sa ligne directrice. «La seule façon de sortir de cette situation, c’est la transparence». Le DG du PAK lance même un appel au consensus, à l’apaisement et à la réconciliation. Tout au long de la réunion, il multiplie ces appels.

Lucien Célestin PIADO à un moment, dit accepter la main tendue, dès que «le grand frère Sénateur» va organiser l’assise de consensus. C’est le dévoilement du contenu du Sommier Politique Validé qui crée les remous. C’est au total, 9528 militants, 21 Sous-sections, 143 Comités de Base, 353 Cellules. Le camp Lucien Célestin PIADO qui dit avoir 11000 militants supplémentaires, est allé se réunir à son QG, pour «profiter de l’ouverture de la Circulaire» et inscrire tous ses militants.

Dans ce feuilleton qui ne fait que s’ouvrir, ce qui est rassurant, c’est la fermeté affichée par Président Melom, pour conduire ces opérations «dans le respect strict des dispositions de la Circulaire et la transparence totale». Et en la matière, Patrice Melom a une expérience qui mérite de faire tâche d’huile dans les 9 Sections RDPC de l’Océan.

Lors des derniers Rénouvellements, il était à CAMPO. Il a acheté des Urnes transparentes avec ses propres moyens, des enveloppes, imprimé des bulletins de vote, recruté des présidents et membres des bureaux de vote, des scrutateurs pour chacun Candidat et une proclamation transparente des résultats. C’est pour cela qu’il a conclu avec assurance dans la fournaise de Kribi 2, que si toute tentative de consensus ne marche pas, on passera au vote.

Rejoignez notre newsletter!