Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 30Article 616282

Politique of Monday, 30 August 2021

Source: L’Activateur

RDPC: Jean Nkuété et les chefs traditionels dans la Mefou et Afamba-Nord

Jean Nkuété, SG du RDPC Jean Nkuété, SG du RDPC

Des victoires sont annoncées dans la ville d'Esse, au sujet d'une décision du parti, portant éligibilité des Chefs traditionnels de 3e degré aux bureaux des Sections. Sauf qu'aucune note écrite ne permet en réalité de jubiler. De la pure fantasmagorie politique, animée sur l'espace publique pour manipuler l'opinion. Voici la manifestation de la vérité...

Le Président de la Commission de Section de la Mefou et Afamba-Nord Théodore Nkodo Foumena, est très malléable et manque de personnalité. Certains pensent même qu'il est têtu. Ceci, du fait qu'il se laisse emballer dans les batailles politiques des différents candidats. Pourtant, il est appelé à respecter les directives de sa hiérarchie.

Parlant de ces directives, le cas d'éligibilité des Chefs traditionnels de 3e degré à la tête du bureau de la Section, avait été évoqué ouvertement lors de la toute première réunion de la Commission départementale de Contrôle de renouvellement des organes de base du Rdpc, que présidait le Ministre Gaston Eloundou Essomba, Président de ladite commission, c'était à la permanence du parti Rdpc de Mfou. En présence de tous et de chacun y compris du Président Théodore Nkodo Foumena, Gaston Eloundou Essomba a été clair: "Les chefs de 3e degré sont membres de droit des bureaux de Sous-sections et les dispositions statutaires sont claires: Nul ne peut être membre de bureau de deux organes à la fois. C'est-à-dire, déjà membre de droit du bureau de la Sous-section et Président de Section".

Le Collaborateur du Ministre Gaston Eloundou Essomba du côté de la Commission de Section de la Mefou et Afamba-Nord, se devait tout simplement de relayer et d'appliquer cette orientation de sa hiérarchie, sur ce sujet. Au contraire, l'on nous informera plus tard qu'il se serait illustré par un mélange d'interprétations et de contradictions, avec des points de divergence sur cette question lancinante. L'avis mitigé du Président de cette commission, dit-on, en déphasage totale avec des textes et autres orientations donnés par sa hiérarchie à Mfou. Toute chose qui vient remettre sur la table, un débat déjà clos par la hiérarchie du parti.

Lire aussi en vedette
Renouvellement des organes de base RDPC: La Commission de section de la Mefou et Afamba – Centre fait ses derniers réglages [Lire la suite...]

Vendredi dernier, l'on nous apprendra qu'une poignée de quidams auraient approché Jean Nkueté, SG du Comité central du Rdpc, qui leur aurait confirmé en effet que les Chefs de 3e degré sont éligibles. Voilà d'où partira donc la célébration d'une pseudo victoire de ces candidats pourtant attendus sur le terrain. Encore que cette version n'est pas tout à fait exacte.

En effet, ce groupe de personnes auraient effectivement rencontré Jean Nkueté qui, pressé de se rendre où il allait, leur a demandé de se rapprocher d'un de ses plus proches collaborateurs au Comité central du Rdpc. Là-bas, ce proche collaborateur du SG du Comité central va leur renvoyer dit-on, auprès de leur Président de la Commission départementale de contrôle, le Ministre Gaston Eloundou Essomba. Coincés et connaissant la suite, ils vont plutôt envahir l'espace public et pondre un fake news selon lequel, le SG du Comité central du Rdpc a réhabilité l'éligibilité des Chefs traditionnels de 3e degré. Pourtant, il n'en est rien. Ceux qui "Croa-Croa" sont justement ceux-là même qui veulent manipuler l'opinion publique et relancer le débat, sur un sujet déjà clos.

Rejoignez notre newsletter!