Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 21Article 543061

General News of Monday, 21 September 2020

Source: camer

Révolution du 22 septembre: pris de panique, Beti Assomo interdit congés et permissions dans l'armée

La ville de Yaoundé reste militarisée depuis vendredi dernier. Les policiers sont positionnés sur tous les artères munis des matraques.

Le Ministre délégué à la présidence chargé de la défense, Joseph Beti Assomo interdit les congés et permissions des hommes. Ceci est contenu dans un message du 16 septembre 2020, adressé au Secrétaire d ´État en charge de la gendarmerie, et autres responsables des Forces de défenses et de maintien de l ´ordre du Cameroun. Selon la note, la mesure va de la période du 18 au 25 septembre 2020, en perspective au mouvement d ´humeur projetée par certains leaders d ´opposition.

De ce fait, il est prescrit de maintenir le personnel en alerte du lundi 21 au jeudi 24septembre 2020. Quartier consigné pendant la période dite. Les permissions exceptionnelles éventuelles en cas de force majeure avéré uniquement. Il est question pour le haut commandement, de maintenir les éléments dans les différentes garnisons du territoire national, pour des mesures sécuritaires préparatoires aux troubles à l´ordre public. Une sortie selon les informations pour contrer les marches pacifiques annoncées le 22 septembre 2020 par le Mouvement de la renaissance du Cameroun (MRC), et d ´autres partis politiques. En attendant le jour j, les forces de maintien de l´ordre (Fmo), sont déjà sur le pied de guerre dans les villes de Yaoundé, Douala et Bafoussam.

Dans la capitale politiques policiers et gendarmes ont investis les carrefours dans les différents quartiers de la ville. Les voitures blindées de la police, nouvellement acquises sont sortis des parkings. Celles-ci effectuent des patrouilles 24h/24 dans les artères de la capitale, avec des hommes lourdement armés et encagoulés.

Au niveau de la poste centrale le décor est déjà planté, le dispositif est impressionnant, avec une forte présence des éléments de la police et de la gendarmerie, de même le matériel roulant. Au rond- point Nlongkak ainsi qu’au boulevard Jean Paul II, une forte présence des policiers et gendarmes est remarquable.

Dans certains carrefours les policiers qui dirigent la circulation sont armés des matraques. Un dispositif qui amène certains habitants de la ville à se demander s ´il y a répétition préparatoire pour le défilé du 20mai. Sur un autre plan, les contrôles des pièces d ´identités s ´intensifient également, les véhicules en l’occurrence les taxis passent au peigne fin.

La fouille des passagers, sacs et bagages sont systématiques. La sortie du Mindef intervient quelques semaines seulement, après celle du Minat, mais également des gouverneurs des régions du Centre, du Littoral et de l ´Ouest, interdisant les marches programmées du MRC. Mais déjà les manifestations ont démarré samedi 19 septembre 2020 dans les capitales occidentales.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter