Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 16Article 541975

General News of Wednesday, 16 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Révolution du 22 septembre : les autorités libèrent 2000 places à Kondengui aux futurs détenus

La date du 22 septembre crée la psychose au sein du régime Biya qui ne cesse de multiplier des stratégies pour contrecarrer la marche pacifique lancée par le MRC de Maurice Kamto.

Après les mises en garde sévères du gouvernement camerounais qui prévient les participants à ces rassemblements qu'ils seront interpellés par les forces de maintien de l’ordre et remis à la justice. Mais Maurice Kamto bien déterminé à traîner le régime trentenaire de Biya dans les rues, a demandé à ses partisans de se munir du foulard, du masque et du citron. De même, l’opposant les appelle à manifester dans la discipline et de ne pas céder à la provocation et qu'en cas d’interpellation, il invite les siens à ne faire aucune déclaration en l’absence d’un avocat.

Ayant eu vent de l'ampleur de ces appels à manifester, le gouvernement prend cette menace à bras le corps. Il passe à la vitesse supérieure en réaménageant les cellules à la prison de Kondengui. D'après les informations relayées par Patrice Nouma sur sa page facebook, 2000 places sont entrain d'être libérés dans les prisons principale et centrale de Kondengui en vue de leurs occupations par de nouveaux détenus au soir du 22 septembre.

Des lendemains sombres et bruyants s'annoncent au Cameroun. Pendant ce temps dans la tannière des opposants à Biya, c'est la cabale contre Maurice Kamto

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter