Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 18Article 542644

General News of Friday, 18 September 2020

Source: Actu Cameroun

Révolution du 22 septembre: le MRC veut surprendre Atanga Nji

L’homme politique invite le peuple camerounais à ne pas se laisser intimider par les folies de son bourreau.

Plus que quelques jours avant les manifestations du 22 septembre 2020. Pour faire échouer cette démarche, qualifiée d’insurrectionnelle, les autorités camerounaises ont pris toutes les dispositions nécessaires. Si le ministre de l’Administration territoriale a brandi la menace, les gouverneurs de régions ont sorti la loi.

Ainsi dans les régions du Littoral, Centre, Ouest… les manifestations et réunions publiques sont interdites jusqu’à nouvel ordre. Ces mesures, visant à dissuader les potentiels manifestants, ne décourage pas Albert Dzongang. C’est l’un des soutiens de Maurice Kamto.

« Le sort de la dictature est scellé ! »

« Le danger viendra de là où Atanga Nji s’attend le moins. Le 22 septembre c’est le déclenchement de la révolte de 99% d’opprimés contre 1% de pilleurs et d’oppresseurs. Le sort de la dictature est scellé ! », a réagi l’ancien militant du RDPC, le parti au pouvoir.

L’homme politique invite le peuple camerounais à ne pas se laisser intimider par les folies de son bourreau. Lesquelles sont dues au fait qu’il a finalement pris conscience que le pouvoir, le vrai pouvoir ne lui appartient pas.
« Il panique et l’écho pleurnichard de ses criailleries ne doit pas freiner l’élan qui est celui du peuple. Le moment est si propice que ce serait un péché capital de donner du répit à cette dictature affolée. J’en appelle à la rage de se libérer », a affirmé Albert Dzongang.

« Le peuple uni n’a jamais perdu une guerre »

Les mesures prises par les gouverneurs des différentes régions sont loin de le faire peur. « On n’effraie pas un cadavre avec le cercueil. La prison nous la connaissons les balles sont le quotidien de nombreux camerounais. Le peuple uni n’a jamais perdu une guerre », prévient-il. Et d’ajouter : « Dans le NOSO en dépit des massacres barbares, il y’a encore des âmes qui vivent et qui sont sensibles à l’idéal de paix porté par Maurice Kamto; au Sud et à l’Est, il y’a plus de malheureux que de contents en réalité. C’est bien sous leurs yeux que le régime auquel appartient Atanga Nji pille leurs forêts et leur sous-sol sans leur offrir la grâce de bénéficier ne serait-ce que de tables bancs pour leurs enfants qui fréquentent sous des pailles lorsque l’école n’a pas lieu à l’air libre »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter