Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 14Article 541267

General News of Monday, 14 September 2020

Source: Actu Cameroun

Révolution du 22 septembre: Jean Michel Nintcheu révèle la plus grande peur du régime

Le député SDF rappelle que ce genre de décision qui avait mis le feu aux poudres en février 2008.

Il désormais interdit de manifester ou de tenir publiquement des réunions dans la région du Littoral. Cette mesure, qui est entrée en vigueur depuis le 11 septembre 2020, a été prise par Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. Le gouvernement de la région du Littoral veut ainsi empêcher les manifestations du MRC prévues le 22 septembre.

L’insurrection populaire 2008

Une décision qui déplaît à l’honorable Jean Michel Nintcheu. «… C’est ce genre de décision irresponsable et provocatrice qui avait mis le feu aux poudres en février 2008 et qui avait conduit à une insurrection populaire qui a fait plus de 400 morts assassinés par la soldatesque de M. Biya. » Rappelle l’homme politique dans un message publié ce dimanche 13 septembre 2020 sur sa page Facebook.

D’après le président régional du Social democratic front (SDF) pour le Littoral, cette décision liberticide. Voire anti-démocratique et anticonstitutionnelle. Elle « trahit en réalité l’extrême fébrilité qui s’est irréversiblement emparée du régime de Yaoundé et de ses excroissances régionales à la veille du grand soir ». Déplore-t-il.



La déclaration universelle des droits et des peuples de 1793
Et d’ajouter : « Le régime de Yaoundé a en réalité peur de toute mobilisation populaire. Sur ce point précis, le régime de M. Biya gagnerait également à faire sienne la déclaration universelle des droits et des peuples de 1793 que le Cameroun a ratifiée et qui dispose entre autres… »

Emboitant le pas de son collègue de la région du Centre, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua confisque la liberté d’expression. Or, indique Jean Michel Nintcheu, le gouverneur n’est pas au-dessus des lois de la République.

'Il a le devoir entre autres de laisser les camerounais manifester conformément à la Constitution. Toute initiative contraire est de nature à jeter de l’huile sur le feu qui couve en ce moment sensible de la vie du pays du fait de l’autisme et de la condescendance du régime de Yaoundé', Prévient le député SDF.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter