Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 16Article 520858

General News of Tuesday, 16 June 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Révoltes : les diplômés des eaux et forêts de l’ENEF et de la FASA menacent


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le collectif constitué par les diplômés de ces écoles qui forme les agents de la foresterie déplorent le défaut de contractualisation en nombre conséquent des élèves sortis des écoles de formation de Mbalmayo et de Dschang.

La grogne couve depuis plusieurs années maintenant. Ils sont des milliers sur le territoire national. Plusieurs générations d’élèves formés, avec des compétences de paramilitaires, sans emploi. Or, au même moment, les départements ministériels qui doivent les recruter manquent grandement de personnels. Après avoir ruminés pendant longtemps leur colère, ils ont décidé de prendre le devant de la scène pour faire entendre leurs voix et espérer faire fléchir les autorités.

Depuis le début du mois de janvier 2020, ils se sont rassemblés au sein d’un collectif et ont entamé des démarches auprès des autorités pour poser leurs problèmes. Au terme de plusieurs rencontres avec certains membres du gouvernement, ils n’ont pas eu de suite à leurs revendications.

C’est pourquoi ils ont décidé de passer à une étape supérieure, celle de la revendication médiatique et dans les jours qui suivent, ils entendent descendre dans les rues de Yaoundé pour obliger le gouvernement à considérer leurs doléances. D’où cette lettre adressée aux ministres des Forêts et de la Faune et celui de la Fonction publique. « Mr. Le ministre des forêts et de la faune Jules Doret Ndongo, Mr. Le ministre de la Fonction publique Joseph Le. Nous, collectifs des diplômés non-intégrés des eaux et forêts ayant suivi une formation sommes en train de subir une injustice dans notre ministère.

Depuis plusieurs années les contractualisations se font dans notre ministère des Forêts et de la Faune, pas plus tard que trois mois 14 personnes ont été contractualisés tous des civils dans un corps paramilitaire au détriment des forestiers formés ; le plus grave ce que la semaine passée, encore 141 personnes viennent encore d'être contractualisés toujours des civiles et quelques 2 à 3 forestiers pourquoi tant d'injustice ?

Nous vous avions fait part de cela que les civiles, sont contractualisés et pourtant il y a plusieurs forestiers formés qui sont abandonnés à eux-mêmes.

Mr. Le ministre des forêts et de la faune Jules Doret Ndongo.

Mr. Le ministre de la fonction publique Joseph Le

Nous, collectifs des eaux et forêts de l'ENEF et de la FASA réclamons notre intégration dans la fonction publique. Beaucoup de frustration sont issues de ces multiples contractualisations des civiles. Les étudiants sont aux abois ont se pose bien la question de savoir si ce n’est pas aux faciès que cela est fait ? »

Vivement que ces jeunes camerounais puissent être mis au travail.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter