Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 05Article 586330

Politique of Monday, 5 April 2021

Source: Actu Cameroun

Révision du code électoral: Armand Okol défie le ministre Fame Ndongo

Porte-parole du président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), il répond au ministre de la force de l’expérience (Paul Biya).

Jeudi dernier à Yaoundé, des partis politiques se donnent rendez-vous pour mettre sur pied, une plateforme pour la revendication d’un code électorale consensuel. Une initiative critiquée par Jacques Fame Ndongo, le secrétaire à la communication du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) qui qualifie de « fantasmagorie ».

Sur la télévision Bnews1, ce dimanche, Armand Okol, le chef du département communication du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), a tenu à répondre à ce dernier. «On a atteint un niveau de bêtise dans ce pays qui nécessite que Dieu lui-même descende sur terre. Je voudrais demander au Pr Jacques Fame Ndongo quand est ce qu’il a été candidat ? Au-delà de battre campagne pour le Président Paul Biya, je voudrais qu’il soit au moins un jour candidat comme conseiller municipal dans son propre village et on verra son poids politique », a commenté ce dernier.

Canal 2 international

Il abonde là dans le même sens que Christian Ndjock du Pcrn, qui lors de l’émission Canal Presse, ce dimanche sur Canal 2 international, un média privé de Douala a aussi critiqué, le secrétaire à la Communication, du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). « Jacques Fame Ndongo a raté l’occasion de se taire (…) C’est une honte. (…) Ces agrégés en grammaire, stylistique, ne nous aident pas vraiment », a souligné Christian Ndjock sur Canal 2.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter