Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 13Article 613531

Actualités of Friday, 13 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Révélation: voici comment les titres fonciers sont falsifiés au Cameroun

Ce phénomène tire des complicités dans les services cadastraux play videoCe phénomène tire des complicités dans les services cadastraux

• Le phénomène touche toutes les villes du Cameroun

• La ville de Douala compte 12000 faux titres fonciers, suivie de Yaoundé avec environ 10.000

• Ce phénomène tire des complicités dans les services cadastraux


Le phénomène touche toutes les villes du Cameroun et provoque des conflits de tous genres qui sont connus des tribunaux du pays. Tous ces litiges n'ont qu'une seule origine: "La fabrication des terrains fictifs dans les ordinateurs des services départementaux du cadastre". C'est une déclaration du chroniqueur d'Equinoxe télévision Charles Armel Mbatchou.

En effet, dans sa traditionnelle rubrique consacrée aux problèmes de la société camerounais, il s'est longuement appesanti sur les vraies causes de cette crise qui fait d'énormes victimes. Il révèle que la ville de Douala compte 12000 faux titres fonciers, suivie de Yaoundé avec environ 10.000.

Ce phénomène, soutient-il, tire des complicités dans les services cadastraux. "Préfets, Sous-préfets, procureurs et juges se perdent et s'entremêlent les cheveux alors que cette falsification est réelle. Faux en écriture authentique, falsification de la mappe cadastrale, destruction des archives publiques, déclarations mensongères, corruption sont là les mots employés au quotidien par les victimes de ce brouilleur, abonné des tribunaux et féru de la corruption", martèle le chroniqueur.

Ci-dessous les révélations de CHARLES ARMEL MBATCHOU sur la falsification des titres fonciers

Rejoignez notre newsletter!