Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 15Article 505429

General News of Wednesday, 15 April 2020

Source: Cameroon Info

Révélation: le gouvernement cache les chiffres des nouvelles contaminations au Covid 19

Désormais, les autorités se contentent d’informer sur les cas de patients guéris, des décès ou encore ceux en soins intensifs.
«L’objectif est d’éviter la psychose au sein de l’opinion». C’est ainsi qu’une source, contactée par Cameroon-Info.Net, justifie la nouvelle orientation de la communication gouvernementale relative à la pandémie du COVID-19.

Les autorités ont en effet décidé de ne plus publier les chiffres des contaminations. Du moins de façon quotidienne. La preuve, depuis bientôt 72 heures, la presse et l’opinion n’ont pas eu la moindre information sur les nouveaux cas positifs. Du coup, le chiffre officiel connu reste 848 personnes infectées. Ce qui faisait de notre pays le deuxième le plus touché en Afrique subsaharienne derrière l'Afrique du Sud.

Dans un nouveau tweet publié dans la nuit du 14 avril 2020, le ministre de la Santé Publique s’est contenté d’informer sur les patients en soins intensifs, les cas guéris et le nombre de morts.

«Le point de ce soir nous fait une trentaine de personnes sous oxygène dans nos formations sanitaires alors qu’on dénombre plus de 165 cas guéris et 17 décès», a énuméré Malachie Manouada; rappelant que le gouvernement fait le nécessaire pour contrôler la pandémie.

La semaine dernière déjà, le MINSANTE annonçait qu’il ne ferait plus de tweet sur les nouvelles contaminations. Il expliquait alors répondre favorablement à une demande d’internautes. Mais il se pourrait que la raison soit ailleurs.

«Il a été demandé au ministre de la Santé d’arrêter de publier les données sur les nouvelles infections de façon quotidienne. Il le fera dorénavant occasionnellement», indique un habitué du ministère de la Santé.

«Il s’agit d’une atteinte au droit à l’information», tempête un journaliste qui avait pris l’habitude d’assister aux points de presse quotidien des autorités sanitaires sur le sujet.

Dans un environnement marqué par la prolifération des Fake News, on peut redouter que la non communication de statistiques officielles sur les cas positifs favorise toutes sortes de rumeurs. Ce qui pourrait alors porter un coup sérieux aux efforts de lutte contre le COVID-19.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter