Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 25Article 544177

General News of Friday, 25 September 2020

Source: Actu Cameroun

Révélation: accord secret entre Pierre Kwemo et le MRC pour déstabiliser le Cameroun

Selon le préfet du Haut-Nkam, les militants de l’UMS ont pris part activement aux manifestations illégales de mardi dernier.

Luc Ndongo, le préfet du Haut Nkam, dans une note confidentielle, met en garde le président de l’Union des mouvements socialistes (UMS). Il soupçonne le parti de Pierre Kwemo de l’existence d’un deal secret de sous-traitance politique locale à la solde du MRC.

Luc Ndongo commence à soupçonner l’UMS à partir de la journée du 22 septembre dernier. A l’en croire, les militants de cette formation politique « en dehors de nombreux jeunes scolaires de moins de 20 ans qui ont été instrumentalisés, ont participé aux deux tentatives de marche insurrectionnelle, illégale et interdite enregistrée dans le centre commercial de Bafang (…) le mardi 22 septembre 2020. Servant ainsi de relais locaux et d’agents d’exécution des mots d’ordre irresponsables du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) et son mentor le président Maurice Kamto ». Explique le préfet du Haut-Nkam dans sa note signée le 24 septembre, s’appuyant sur des sources concordantes, insistantes et dignes de foi.


Un deal secret de sous-traitance à la solde du MRC
Si le pire a été évité, indique Luc Ndongo c’est grâce au professionnalisme et le sang-froid des éléments de la gendarmerie et de la police nationales. Elles « ont réussi à contenir et à disperser à chaque vague de hordes de manifestants drogués pour la plupart, des pertes humaines et des dégâts matériels auraient pu être enregistrés. »

Face à « l’existence d’un deal secret de sous-traitance politique locale à la solde du MRC », Luc Ndongo exprime son indignation et mécontentement. Il adresse par ailleurs à Pierre Kwemo une formelle et sévère mise en garde face à ces élans velléitaires de déstabilisation du pays.

« Je vous informe de ce que toute nouvelle tentative de trouble à l’ordre public orchestrée par vos militants notamment l’organisation de réunions, marches et autres manifestations publiques non autorisées sera sévèrement réprimée en vertu de la loi et de la règlementation en vigueur ». Avertit Luc Ndongo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter