Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 29Article 584389

Health News of Monday, 29 March 2021

Source: Cameroon Info

Résurgence du coronavirus: l’Ordre des Médecins favorable à un 'reconfinement'

Le sujet était au centre d’un point de presse donné par le président de l’ONMC, Dr Guy Sandjon, le 26 mars 2021.
La résurgence des cas de coronavirus au Cameroun inquiète l’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC). Pour faire entendre leur voix et tirer la sonnette d’alarme, les membres de l’ONMC ont donné un point de presse ce 26 mars 2021.

Selon le Dr Guy Sandjon, le président de l’ONMC, cette rencontre visait à «communiquer aux populations, notre ressenti par rapport à cette nouvelle vague du coronavirus. Chaque famille est endeuillée par rapport à cette affliction. Notre silence pouvait paraître assourdissant mais la primauté de la communication est réservée à la tutelle de la santé cependant en tant qu’ordre professionnel de la santé sur le terrain, nous nous devons, après la tutelle, de communiquer nous aussi pour expliquer, réexpliquer ce qu’il faut faire aux populations», a-t-il expliqué dans des propos retranscrits dans les colonnes du quotidien Le Messager édition du 29 mars 2021.

D’après le journal, en attendant l’arrivée des vaccins, l’ONMC invite le gouvernement à remettre en application toutes les mesures édictées au mois de mars 2020 pour limiter la propagation du virus sur le territoire national car dit-il «ces mesures ont fait leur preuve».

Toutefois, le Dr Sandjon pense que seul le vaccin pourra permettre de lutter efficacement contre ce virus. «Les mesures de prévention restent de mise mais la question majeure c’est celle du vaccin. C’est l’inquiétude dans tous les pays même ceux développés qui fabriquent le vaccin. L’on se demande comment faire pour qu’il y ait des doses pour tout le monde puisque le vaccin semble aujourd’hui la réponse la plus importante et la plus adéquate… il y a certains qui sont réticents mais ceux qui veulent se vacciner doivent avoir accès à ces vaccins et notre pays aura probablement plus d’un million de doses dans les prochains jours. Ça représente les sujets à risque: le corps médical, les personnes âgées de plus de 50 ans, les patients ayant des facteurs de comorbidités, les agents de sécurité, etc», a-t-il indiqué.

Pour rappel, au 16 mars 2021, le Cameroun a enregistré 40 622 cas confirmés, 35 261 cas guéris et 601 décès.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter