Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 581035

General News of Thursday, 18 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Réélection à l'AN, santé fragile, rêve brisé: voici ce qu'il en est avec Cavaye Djibril

Cavaye Djibril est reconduit au perchoir de l'Assemblée nationale au Cameroun.
Sur les 162 députés qui ont participé à cette élection, 147 ont voté pour Cavaye tandis que 15 autres ont voté nul pour l'homme du Grand Nord du haut de ses 81 ans.

Cette réélection qui n'a rien de surprenant pour les camerounais intervient au moment où la question de la santé fragile de Cavaye Djibril anime les débats. Maintes fois, la rédaction de camerounweb a relayé les informations sur l'état de santé dégringolant de Cavaye qui n'arrive pas à se contrôler. Les sources affirment que Cavaye noie sa tristesse et son désespoir dans de l'alcool et qu'il préfère selon les confidences laisser le poste de président de l'Assemblée nationale mais il n'en est pas question pour Paul Biya qui désire que ses pairs de l'AN et du Sénat soient maintenus à leurs postes même s'ils sont inaptes à respecter leurs engagements.


Vous êtes invités à revisiter le parcours, les frasques et le rêve brisé de Cavaye DFjibril


Cadre du RDPC, le parti au pouvoir et compagnon de longue date du président Biya, Cavaye Yeguie Djibril dirigeait l’assemblée nationale depuis 1992. Malgré son état de santé, l’homme avait été reconduit à la tête du parlement après les élections du 6 février 2020.

Eternel président du parlement
Natif de Tokombéré, c’est en 1973 que cet ancien enseignant d’éducation physique et sportive entre au parlement et est immédiatement élu au poste de questeur du bureau. Fidèle par les fidèles de Paul Biya, Cavaye Yeguie sera récompensé en étant propulsé à la tête du parlement en 1992, après avoir passé avoir quitté l’hémicycle en 1988 pour devenir adjoint au préfet de Diamaré. Sous lui, aucun opposant n’arrivera à faire passer le moindre projet de loi. Sa main mise sur le parlement, organe dont il a été le deuxième vice-président entre 83 et 88 est lui permet d’anéantir toutes les demandes de commissions d’enquête parlementaire. « C’est un sentiment de fierté qui envahit le modeste apprenti que je suis, pour l’heureuse occasion qui m’est offerte d’être un élève attentif à l’école de ce maître que vous êtes, vous qui occupez la haute fonction de président de l’Assemblée nationale du Cameroun depuis plus de vingt ans?! », déclarera dithyrambique Guillaume Soro, alors président du parlement ivoirien, à son sujet en 2014.
Convaincu de sa longévité au poste, Cavaye Yeguie va pourtant trembler à la vielle des élections législatives de 2020 lorsque Paul Biya dans une circulaire prescrit un rajeunissement des candidats à envoyer par le RDPC au parlement. « Pour tenir compte des évolutions démographiques et sociologiques de notre pays, il est recommandé d’encourager l’émergence de nouvelles figures et de privilégier l’esprit de partage », peut-on lire dans le circulaire.
Cavaye Yeguie alors âgé de 80 ans et très malade est alors présenté par les observateurs comme la principale cible de cette circulaire. Malgré son état de santé, l’homme refuse se faire jeter par Paul Biya dont il a toujours assuré les arrières dans le Grand-Nord, sa région d’origine. Il se fera réélire sans encombre et reconduit au perchoir alors que tous les observateurs lui prédisaient une fin autre fin.

Rêve sénatorial brisé
En 2013, lorque Paul décide de créer un sénat, Cavaye Yeguie voit son rang de numéro 2 du pays lui échapper au profit du président du Sénat. « Il ne supporte pas de devoir renoncer au dauphinat et à la deuxième place de l’État dans l’ordre protocolaire ». Cavaye Yeguie se lance alors dans un combat pour entrer au sénat mais se fait une nouvelle fois recaler par Paul Biya. Deuxième échec. « Il l’a mal pris, s’estimant humilié et trahi », confiera un de ses très proches à ce sujet.

Malgré ses frasques et les nombreuses mésententes avec Etoudi, Cavaye Yeguie restera dans les bonnes grâce de Paul Biya. En effet, ce père de plusieurs enfants n’a jamais souhaité briguer la magistrature suprême.



Le petit-frère de Paul Biya, également son ami proche perds ses moyens, rassure l'entourage. D'après les confidences reçues par le lanceur d'alerte Boris Bertolt, la situation de Cavaye Yeguie devient critique à l’Assemblée Nationale. "La dernière affaire en date est celle de l’agent comptable où en l’espace de 24h, il a été limogé par le président de l’Assemblée Nationale, puis réhabilité", écrit-il.

Le président de l'Assemblée nationale âgé de 81 ans n'aurait pas toute ses facultés et "perd de plus en plus les pedales". A en croire Boris, les langues se délient. Il affirme que la signature de Cavaye est imitée par ses proches qui lui donnent à boire à outrance et lui fait signer n'importe quoi à leurs fins personnels. Des faits auxquels il ne se rend compte que tardivement.

L'année 2020 n'a pas été de tout repos pour Cavaye Yéguié. Il est tombé malade à plusieurs reprises et a même été évacué en Europe pour des mois de convalescence durant.

Graves révélations de Cavaye Yéguié sur la santé de Paul Biya
L’on aura tout vu et tout entendu avec cette guerre interne qui ronge le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) du président de la République Paul Biya.

Depuis l’annonce de la mise à l’écart de certains barons du régime au profit de jeunes militants dans le cadre des législatives et communales prévues pour le 09 février prochain, l'on assiste à des déclarations hostiles à certaines personnalités du parti notamment le secrétaire général du Comité central Jean Nkuété. L’actuel président de l’Assemblée national, Cavaye Yeguié Djibril est l’un des chefs de file des contestataires. En poste depuis près de 50 ans, l’homme de Mayo-Sava refuse de jeter l’éponge, ce qui ne serait pas du goût de Paul Biya qui a personnellement instruit le renouvellement de la classe politique.

Le Président de l’Assemblée, dans une de ses confidences à un de ses proches et rapportée par le lanceur d’alerte Boris Bertolt, a sérieusement critiqué Paul Biya pour son état de santé « un peu défectueux ».
« Décidemment Biya est fatigué je ne sais pas si c’est le voyage qui a été à l’origine de son état mais il était vraiment fatigué quand je lui parlais. Il était étourdi et tenait à peine et ne pouvait même pas supporter la station debout prolongée et un entretien cohérent. » a-t-il déclaré s’agissant de la santé physique du « vieux Lion ». Avant d’ajouter « J’ai pu lui dire ce que je voulais mais je ne crois pas qu’il ait bien compris ce que je lui ai dit. J’ai finalement fini par avoir pitié de lui. L’âge c’est quelque chose ajouté cela la maladie ».

Cavaye Yeguié Djibril sort visiblement déçu de cet entretien avec Paul Biya sur qui il comptait afin de faire barrage au plan du très influent secrétaire général du Comité central Jean Nkuété.

Il faut aussi remarqué que, depuis la publication de cette circulaire, le Pan est devenu très bavard. Sûrement pour faire chanter ses propres camarades politiques. Jusqu’à lors, cette stratégie n’a pas encore payé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter