Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 06Article 560600

Actualités Régionales of Sunday, 6 December 2020

Source: Cameroon Info

Régionales: malgré la menace sécessionniste, Fon Sehm Mbinglo vote à Bui

Fon Sehm Mbinglo, le chef traditionnel du peuple Nso dans la division de Bui, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, a voté lors des toutes premières élections régionales du pays.
La participation du Fon au scrutin du dimanche 6 décembre 2020 était incertaine après que des séparatistes armés l'ont enlevé et l'ont ensuite libéré à condition qu'il boycotte le processus, bien qu'il soit candidat à la Chambre des chefs.

Des séparatistes armés ont enlevé le cardinal Christian Wiyghan Tumi, 90 ans, archevêque émérite de Douala, et Fon Sehm Mbinglo vers 18h30 le jeudi 5 novembre 2020 à Baba, subdivision de Babessi, division de Ngoketunjia de la région du Nord-Ouest du Cameroun.

Tumi a été libéré le lendemain mais le Fon a été retenu en captivité jusqu'au 10 novembre.

L'audio viral attribuable au département de communication des guerriers de Bui a déclaré que les guerriers de Bui et les forces de restauration de Ngoketunjia avaient décidé de libérer le Fon après avoir accepté certaines conditions.

«Qu'il va abandonner complètement tout ce qui a à voir avec la politique et le Cameroun français. A cet égard, le Fon de Nso va envoyer une lettre de démission aux Ambazoniens. Démissionner d'être candidat auxdites élections régionales », avaient alors déclaré les séparatistes. «Le Fon ne reviendra à Nso qu'après avoir rempli cet accord, sinon il pourrait retourner à Yaoundé ou ailleurs au Cameroun français où il pourrait promouvoir les intérêts du Cameroun français.

Après avoir voté à Kumbo, Fon Sehm Mbinglo a déclaré que les séparatistes armés combattant le gouvernement camerounais ne réussiraient pas, quelle que soit la durée de leur combat. Il a enjoint le peuple à œuvrer pour la paix, promettant que les dirigeants traditionnels utiliseront la Chambre des chefs opérationnelle qui sera bientôt en place pour faire pression pour la paix et le développement.

«Je suis sûr que lorsque nous parlerons au gouvernement par l'intermédiaire du gouverneur, ils nous comprendront vite. Ce que nous voulons, c'est la paix. Les élections régionales l'apporteront à nous et à notre peuple », a déclaré Fon Mbinglo.

Faisant référence à la guerre du Biafra au Nigeria, Fon Mbinglo a déclaré que les séparatistes armés des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun devraient savoir que leur quête est inatteignable.

«J'aimerai à nouveau dire aux gens qu'ils ont beaucoup lutté. Mais il ne peut pas être possible de trafiquer votre gouvernement. Vous n'êtes pas apte à gagner votre gouvernement. Le Biafra au Nigéria s'est battu et n'a pas réussi. Je ne vois pas qu'ils réussiront ici », a-t-il déclaré.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter