Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 07Article 560726

Politique of Monday, 7 December 2020

Source: Cameroon Info

Régionales: les résultats attendus au plus tard le 8 décembre 2020

En attendant, les commissions locales de vote procèdent au dépouillement du scrutin.
Les premières élections régionales de l’histoire du Cameroun se sont déroulées le dimanche 6 décembre 2020. Quelques 24.236 électeurs devaient se rendre dans 272 bureaux de vote pour désigner les conseillers régionaux. Parmi eux, 10.236 conseillers municipaux et 14.000 chefs traditionnels.

Alors que certains observateurs font état d’un cas de meurtre dans la région du Nord-Ouest, les autorités vantent un scrutin qui s’est globalement bien déroulé.

L’élection s’est déroulée «dans le calme, l’ordre, la discipline et le respect des mesures barrières contre le COVID-19, prescrites par le gouvernement», s’est réjoui à la clôture des bureaux de vote, Enow Abrahams Egbe, le patron d’ELECAM, l’organe en charge des élections.

«Les bureaux ont ouvert à 8 heures précises et se sont refermés à 18 heures. Tout le matériel et tous les documents électoraux étaient en quantité suffisante dans les bureaux de vote et les commissions locales de vote étaient toutes en place. Aucun incident majeur n’a été signalé sur l’ensemble du territoire national», a-t-il énuméré.

Immédiatement après la clôture des bureaux de vote, les commissions locales de vote ont entamé le dépouillement du scrutin. Cette étape précède le remplissage des procès-verbaux qui seront transmis aux commissions régionales de supervision. Ces dernières vont à leur tour procéder à la centralisation, au recensement des votes et à la vérification des opérations de décomptes des suffrages.

Selon la loi électorale, les résultats doivent être publiés au plus tard 72 heures après le vote, soit demain 8 décembre 2020. Après cette étape, les candidats ayant éventuellement des recours auront 4 jours pour saisir le tribunal administratif de leur région. Le tribunal administratif lui, dispose d’un délai de 40 jours pour statuer.

Pour mémoire, ce scrutin a été boycotté par le SDF et le MRC, deux des principaux partis de l’opposition. Dans cette configuration, c’est une véritable razzia du RDPC, le parti présidentiel, qui est attendue.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter