Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 06Article 560612

General News of Sunday, 6 December 2020

Source: Cameroon Info

Régionales: les conseillers du SDF votent à Bamenda malgré l'appel au boycott du parti

Au moins 31 conseillers, membres du Front social-démocrate d'opposition, le SDF, auraient voté à Bamenda après que le parti eut déclaré qu'il boycotterait les élections régionales du 6 décembre.
Suite aux élections municipales du 9 février 2020, le conseil de Bamenda III est devenu le seul conseil contrôlé par le SDF.

«Malgré les appels au boycott des élections, les conseillers des FDS de Bamenda III, le seul conseil contrôlé par les FDS dans la région du Nord-Ouest, ont activement voté aujourd'hui. Le maire de Bamenda III, Fongu Cletus Tanwe, et ses adjoints sont venus voter aux côtés d'autres conseillers. Approché par des journalistes, il a refusé de commenter », a rapporté Ndi Tsembom Elvis, éditeur de The Observer.

Le SDF n'a pas présenté de candidats aux élections régionales pionnières, exigeant une refonte des lois électorales et la nécessité de résoudre la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le Mouvement démocratique populaire camerounais au pouvoir, RDPC, fonctionne donc sans opposition dans les deux régions anglophones.

On ne sait pas si les conseillers du SDF se sont rendus aux urnes pour collecter les 50 000 FCFA remis aux électeurs. Les responsables du parti maintiennent un silence suspect sur la question.

Les conseillers municipaux et les chefs traditionnels se sont rendus dimanche dans les 13 quartiers généraux de division des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour voter. Pendant que les conseillers municipaux élisent des conseillers régionaux, les dirigeants traditionnels élisent leurs pairs à la Chambre des chefs.

Les conseils régionaux devraient jouer un rôle majeur dans l'approfondissement du processus de décentralisation du pays. Ce sera l'organe de décision entre l'Etat et les conseils locaux.

La mise en place des Régions était une recommandation du grand dialogue national de l'année dernière. Le gouvernement y voit une solution à la crise sociopolitique dans les régions anglophones.

La dotation des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d'un statut spécial conformément à l'article 62 alinéa 2 de la Constitution qui stipule que la loi peut prendre en considération les spécificités de certaines Régions en ce qui concerne leur organisation et leur fonctionnement, a également été proposée.

Les combattants séparatistes armés ont déclaré que les élections étaient «illégales» et ont promis «d'arrêter» quiconque participe au processus. Ils ont ensuite annoncé un verrouillage.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter