Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 12Article 555601

Politique of Thursday, 12 November 2020

Source: L'Anecdote N°1141

Régionales RDPC : Nkuete va-t-il encore trahir Paul Biya ?

Habitué à froisser les orientations du président national du parti au pouvoir, à mépriser ses camarades au profit du clientélisme et du mercantilisme, le SG du comité central est attendu de pied ferme par la base sur l’application de la nouvelle circulaire relative à la campagne électorale à venir.

Le schisme créé par Jean Nkuete lors des dernières consultations électorales qui engagent les militants, candidats du RDPC aux joutes politiques, risque de se poursuivre tant les mécontents qu’il a faits pendant la sélection aux régionales gardent la dent dure contre le parti. Toutes choses qui font craindre une reconduction tacite du mépris qu’affiche le secrétaire général du comité à l’endroit des orientations fixées par le chef de l’Etat dans le cadre des grands rendez-vous électoraux comme celui se profile à l’horizon.

Pour cette campagne justement, comme à l’accoutumée, le président national du parti au pouvoir a fixé les règles. Ainsi, pour ce qui est du choix des représentations du parti dans les commissions électorales, celui-ci sera guidé par « des critères d’engagement, de dévouement, de loyalisme, d’expérience et de disponibilité ». Le président qui attache du prix à « la stricte application et à l’observation scrupuleuse des dispositions de la circulaire » précise que les membres du gouvernement, les élites, les parlementaires etc., appuient activement les commissions communales.

Cette dernière instruction peut-elle prospérer quand on sait le nombre de frustrés que le clan Nkuete a faits lors des sélections des candidats du parti lors des municipales et législatives ainsi que des régionales. Comment peut-il attirer les grands financiers du parti à qui il a refusé les investitures pour couronner son imposture ? Tout comme il sera difficile pour lui de rallier à sa cause et à celle du parti, les camarades « frondeurs » qu’il a exécutés lors de son simulacre de conseil de discipline.

Tout juste, va-t-il, comme à son habitude déchirer la circulaire du président et appliquer les dispositions de son agenda personnel fait de trahison, clientélisme et déstabilisation. Les manœuvres mercantilistes dénoncées lors des investitures et dont les conséquences ont été livrées par le courroux de certains barons du parti, vont encre prospérer. Dans sa logique de décapitation des grosses pointures du parti, le SG du comité central continuera de s’employer à ruiner le capital si chèrement acquis par lç président national durant de longues années jalonnées de combats épiques et âpres.

Jean Nkuete ne va pas s’embarrasser de scrupules pour mettre sous l’éteignoir ceux qui constituent le socle du parti notamment les leaders et grands financiers mis sur la touche pour délit de dynamisme. L’homme qui se sert du parti comme d’un instrument au service de la déstabilisation du pays et de l’assouvissement de ses desseins égoïstes, ne recule devant rien pour écarter tout ce qui lui fait de l’ombre. La campagne de proximité à laquelle le président l’appelle sera-t-elle suivie ?

En dehors de trahir la fidélité des caciques du parti, missionnés par le chef de l’Etat pour faire respecter les idéaux de ce mouvement dont la base est aussi large que le triangle national, le SG n’est pas capable de mobilisation dans son village natal. Conséquence, il prive le parti de son traditionnel vivier de militants, une force électorale certaine parée à toute épreuve.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter