Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 14Article 562271

Politique of Monday, 14 December 2020

Source: lequatrièmepouvoir.com

Régionales : Paul Biya pourra-t-il enfin récompenser ses fidèles lieutenants ?

Le Cameroun sortira le 22 décembre prochain d’un long processus engagé par la constitution de 1996. Les premières élections régionales de son histoire ont en effet eu lieu le 6 décembre dernier, avec une large victoire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC). Ces élections matérialisent en effet l’aboutissement de la mise en place de la démocratie et le développement local. Le RDPC a en effet raflé la majorité des sièges dans les dix régions soit 613 élus sur les 700.

Il s’agit en effet de mettre en place pour la première fois ce « gouvernement local » pendant les cinq premières années. Il faudra donc des hommes d’expérience qui ont fait leurs preuves, de fortes personnalités connues tant au plan national qu’international pour mettre en place cette machine administrative.

Ces gestionnaires de haut vol devront mettre en place des organigrammes permanents et solides pour le présent et l’avenir.

Le Président BIYA aura la lourde responsabilité de choisir des personnalités de grand talent pour ce challenge ; personnalités ayant fait preuve de grande compétence, de patriotisme, de loyalisme, de transparence, d’ouverture, de flexibilité face aux fonctionnaires qui ne voudront certainement rien lâcher de leurs compétences. Certaines personnalités émergent indubitablement parmi le lot de candidats, à l’instar par exemple de la Région du Littoral où le militant de toujours du RDPC Louis YINDA sort du lot, de même que Gilbert TSIMI EVOUNA dans le Centre, Alim BOUCAR dans la Région du Nord ou encore Boubakari ABDOULAYE à l’Extrême-Nord et André SIAKA à l’Ouest…

Ces personnalités compétentes méritent d’être récompensées non seulement pour leur compétence, mais aussi pour avoir mouillé le maillot pour la défense des idéaux du RDPC. Il faut maintenant croire que certaines forces centrifuges autour du Président National ne viennent dangereusement perturber l’analyse des dossiers pour leurs ambitions personnelles. Il reste au Président Paul BIYA de veiller personnellement pour que cette première mise en place des exécutifs régionaux ne tourne au fiasco avec des nominations inappropriées.

Le peuple camerounais tout entier attend avec impatience le dénouement de cet épilogue.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter