Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 08Article 540067

General News of Tuesday, 8 September 2020

Source: Actu Cameroun

Régionales : Fame Ndongo s’en prend à Fru Ndi après le coup d'envoie de Biya

Le Secrétaire à la communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais le Pr Jacques Fame Ndongo rit du Chairman Ni John Fru Ndi, dont le parti a décidé de ne pas prendre part aux élections régionales prévues pour le 6 décembre 2020.

Après que la date de programmation des élections régionales ait été rendue publique, le Pr Jacques Fame Ndongo en sa qualité de Secrétaire à la communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rpdc) a sorti un document en rapport avec ce rendez-vous électoral. Dans ledit document dans lequel, il affirme que le Rdpc prendra part aux régionales et que les absents auront tort, Fame Ndongo indexe le Chairman Ni John Fru Ndi.

«C’est un conte de faits qui est devenu un conte défait. Il était une fois un comte nommé Ni John Fru Ndi the first. Il rêvait d’être (pourquoi pas) le tout premier Président d’expression anglaise de la République du Cameroun…En ces temps-là, (1990), le comte Ni John Fru Ndi the first défia impétueusement le Rdpc, lorsqu’il créa le Sdf. Un an plus tard, patatras! Il refusa de se présenter aux élections législatives pluralistes de 1991, les toutes premières qui furent organisées, après le retour du multipartisme intégral (loi votée par l’Assemblée législative aux couleurs exclusives du Rdpc). Cette année-là, il aurait pu créer l’électrochoc politique au Cameroun en s’adjugeant moult sièges au Palais de verre de Ngoa-Ekéle (Assemblée nationale)» , peut-on lire dans le document signé par le Pr Jacques Fame Ndongo.

Présidentielle de 92


Le Secrétaire national à la communication du Rdpc parle aussi de l’épisode de la présidentielle de 1992. Il rappelle le fait que le Chairman Ni John Fru Ndi ait au terme de cette élection, parlée de victoire volée, pourtant il a manqué d’un iota le piédestal du Palais de l’Unité. Pour le Pr Jacques Fame Ndongo le fondateur du Sdf devait alors quadriller le terrain politique, au lieu de lancer des slogans creux du genre: Biya must go.

Désir d’exister

Le Pr Jacques Fame Ndongo revient la décision du Sdf de ne pas prendre part aux régionales. Les motifs évoqués par le parti du Chairman pour justifier sa position à savoir la résolution de la crise anglophone et la réforme du Code électoral, pour le secrétaire national à la communication du Rdpc ne sont pas valables.

Le Sdf «feint d’ignorer que la révision du Code électoral est consécutive au dépôt d’un projet de loi ou d’une proposition de loi au parlement», écrit le Pr Jacques Fame Ndongo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter