Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 08Article 547309

General News of Thursday, 8 October 2020

Source: Actu Cameroun

Régionales 2020 : voici les barons qui se sont lancés à l’assaut des Conseils

Elecam a publié le 02 octobre dernier la liste des candidats représentants du commandement traditionnel et des délégués départementaux de 16 partis en compétitions. Le Rdpc sera présente dans 58 départements du pays avec de nombreux candidats qui s’accrochent désespérément à la scène politique au détriment des directives de la haute autorité du parti.

Le premier constat que se dégage des listes publiées vendredi dernier par le Conseil électoral d’Elections Cameroon (Elecam) c’est le grand retour des caciques des partis politiques comme le Rdpc, l’Undp, de l’Udc. Pour ce qui est du parti au pouvoir, on retrouve parmi ses délégués de départements; d’anciens ministres, gouverneurs, délégués du gouvernement, directeurs généraux de sociétés et hauts commis de l’Etat en activité ou en retraite. On peut d’ores et déjà imaginer que le clientélisme a imposé sa dictature et les forces de l’argent leur loi tout au long du processus de sélection des candidats. Trafic d’influence, stratagèmes divers, manœuvres et entregent ont été mis à contribution pour ravir la vedette aux jeunes loups infortunés de cette formation politique.

Du coup, le renouvellement de la classe politique tant voulu par Paul Biya, restera une fois de plus lettre morte. Ce rajeunissement n’aura pas lieu et restera une vue de l’esprit. Les jeunes du Rdpc ne peuvent que constater à leur dépens que leur parti est désormais l’otage d’une classe de gérontocrates qui refusent résolument de prendre congé de la scène politique où ils n’ont plus rien à apporter mis à part les intrigues et les conspirations.

Que dire de ces pontes retenus parmi les délégués départementaux dont des présomptions d’indélicatesses sont toujours pendantes en justice pour ce qui est de leur gestion de la chose publique du temps où ils étaient aux affaires. Une directive du président national du RDPC demandait en son temps, que de tels militants soient tout mis au ban de quelque processus que ce soit, le temps d’être disculpé par la justice. Elle est aussi foulée au pied et assure à ces brebis galeuses une place dans les prochains conseils régionaux.

On retrouve dans les listes publiés, d’anciens ministres comme Zacharie Perevet, Adoum Garoua, d’anciens secrétaires généraux comme Samson Enam Enam, David N’hanack Tonyé. Dans ce peloton on a également des directeurs généraux en fonction ou à la retraite comme Louis Yinda, Camille Ekindi, André Siaka, Samuel Minko, Jean Jacques Ndo-doumou. De même, d’anciens hauts commis de l’Etat dont les plus emblématqies sont les anciens gouverneurs Jules Marcelin Ndjaga, Ahmadou Tidjani.

De même on note la présence d’universitaires bien connus comme Ntuda Ebodé, Lisette Elomo Ntonga, Daniel Ngoa Nguele. Dans d’autres partis politiques des figures de proues refont surface comme Tomaino Hermine Patricia à l’Udc, Charlie Gabriel Mbock à l’Upc, Célestin Bedzigui au Pal, et Marcel Yondo au Mldc et autres…

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter