Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 02Article 559811

Politique of Wednesday, 2 December 2020

Source: Actu Cameroun

Régionales 2020 : la peur de l’abstention hante le RDPC dans l’Océan

Certains conseillers qui ruminent la frustration peuvent décider de faire volontairement des erreurs conduisant au bulletin nul dans l’isoloir.
Les toutes premières élections régionales se tiennent le 06 décembre prochain. A à peu près quatre jours du rendez-vous, plusieurs grands électeurs hésitent de se rendre aux urnes ce dimanche. C’est le cas dans la région du Sud où certains conseillers ont été victimes des frustrations dans la sélection des candidats au Conseil régional. Au lieu d’une compétition démocratique, le parti de la flamme a plutôt opté pour des investitures. Rejetant parfois les profils des plus méritants.

Dans cette région, le RDPC, challengé par le PCRN aux dernières élections municipales dans le département de l’Océan, reste maître dans les 09 communes. Au risque d’une défaite programmée, le parti de Cabral Libii n’a pas cru bon de prendre le risque à Kribi, pour se présenter aux élections régionales.

Obstacles de taille

Le parti au pouvoir fait donc cavalier seul pour les 20 places au Conseil régional du Sud à Ebolowa. En l’absence d’un adversaire politique, le RDPC fera face à d’autres obstacles de taille que sont l’abstention et le bulletin nul.

Le ministre Jules Doret Ndongo, président de la commission départementale de Campagne, ne cesse d’alerter si cette probabilité depuis le lancement de la campagne à Kribi. Certains conseillers qui ruminent la frustration peuvent décider de faire volontairement des erreurs conduisant au bulletin nul dans l’isoloir, lorsqu’ils ne décident pas tout simplement de ne pas se rendre au lieu du vote.

Pour ces premières régionales du pays, 24312 électeurs sont attendus dans 272 bureaux de vote repartis dans les 10 régions du pays. Dans le détail, il s’agit de 10.267 délégués départementaux et 14.045 chefs traditionnels pour les deux collèges électoraux convoqués pour ce scrutin d’après Elections Cameroon (Elecam).

Par ailleurs, une dizaine de partis politiques sont en course dont le RDPC, parti présidentiel archi favori. D’autres partis de l’opposition tels le MRC et SDF ont décidé de les boycotter. Au terme du scrutin du 6 décembre prochain, 900 conseillers régionaux seront élus à raison de 90 par région, pour la mise en œuvre des Conseils régionaux qui parachèveront le processus de décentralisation inscrit dans la Constitution de 1996.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter