Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 07Article 560735

Politique of Monday, 7 December 2020

Source: Actu Cameroun

Régionales 2020: 'la descente aux enfers' du le MRC et SDF

André Luther Meka, le communicant du RDPC, le parti au pouvoir, estime que ce scrutin marque l’échec des formations politiques d’opposition au Cameroun.
Après les élections régionales du dimanche 06 décembre 2020, André Luther Meka, le communicant du RDPC, tire à boulet rouge sur les partis d’opposition. Il estime que ce scrutin marque l’échec des formations politiques d’opposition au Cameroun.

Il s’en prend notamment au Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) qui a boycotté ce scrutin : «… le MRC oublie que ce qui crédibilise un parti politique c’est les élus. Englué dans les procès, les défiances à l’Etat, le MRC boycotte les élections législatives et municipales pour masquer son incapacité d’avoir les élus dans tout le pays pour ne pas contredire son auto proclamation de vainqueur des élections présidentielles 2018. Sans élus, le MRC est hors-jeu pour les régionales et présidentielles à venir et se cantonne dans la rue et l’hyper exposition médiatique comme dernier rempart. », assène-t-il.

S’agissant de l’UDC du Dr Adamou Ndam Njoya, André Luther Meka regrette le départ de Sam Mbaka. L’homme politique croit que ce départ est surtout lié à « l’usure du temps en politique terrasse les opportunistes politiques et les aventuriers. Conséquence logique, le RDPC mieux structuré, implanté dans tout le triangle national avec les militants et cadres fidèles socle de sa force reste le parti leader. »


la crise anglophone « sonne le glas » du SDF

Le communicant du RDPC craint que la crise anglophone sonne le glas du SDF. A cela s’ajoute Joshua Osih, candidat à l’élection présidentielle 2018, qui s’en tire avec l’un des scores « les plus médiocres de l’histoire des élections du SDF ».

« La descente aux enfers. Pire, la crise anglophone qui éclate dans le nord-ouest et le Sud-ouest fief politique du SDF est un goulet d’étranglement. Le SDF ne sait pas qu’il joue son avenir politique dans cette crise. La pérennité de la crise enfonce le SDF. L’addition est salée. Le SDF coule et les scores vont crescendo. La participation aux régionales devient donc une équation impossible. Au plus fort, de cette descente aux enfers du SDF.», analyse le militant du parti au pouvoir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter