Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 12Article 561956

Politique of Saturday, 12 December 2020

Source: lebledparle.com

Régionales 2020: l’Undp savoure ses récoltes

Sûr de contrôler entièrement la région de l’Adamaoua, le parti s’en tire avec 80 sièges à l’échelle nationale.

Il a beau dire que « l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp) ne fait pas de triomphalisme » aux lendemains de l’élection des conseillers régionaux, mais sur son visage et surtout à travers ses mots, Pierre Flambeau Ngayap, le secrétaire général (Sg) de ce parti, a eu du mal à contenir sa joie. Lors d’un point de presse organisé au siège de l’Undp à Yaoundé mercredi dernier, le Sg a exprimé son satisfécit quant à l’issue du scrutin du 06 décembre dernier. En lice dans quatre régions, l’Undp s’en tire avec 80 conseillers régionaux, soit 56 sièges sur 70 dans l’Adamaoua, 12 sur 70 au Nord, 12 sur 70 à Extrême-Nord, rien à l’Est.

De quoi « totalement » comblé Pierre Flambeau Ngayap, voire au-delà de ses espérances. Car, le parti a pu grappiller des sièges dans des circonscriptions où son adversaire et allié, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), avait la majorité des conseillers municipaux. C’est le cas dans le Mayo-Tsanaga, où l’Undp l’a emporté 129 voix contre 128 pour son rival. Une autre performance remarquable a été enregistrée dans la bataille du Mayo-Louti, un terrain quasi neutre, où aucun parti n’avait l’avantage du terrain. L’Undp s’en est tirée avec 12 conseillers régionaux contre trois pour le Rdpc et deux pour le Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc), le parti d’Issa Tchiroma Bakary.

Cependant, ces résultats célébrés aujourd’hui ne sont pas le fruit d’une sinécure. À en croire le Sg, la stratégie mise en place par le président national de l’Undp, Bello Bouba Maigari, a été payante. Après la convocation des collèges électoraux, ce dernier « avait prescrit que les listes soient constituées d’un tiers de femmes, d’un tiers de jeunes et d’un tiers d’hommes âgés », rappelle Pierre Flambeau Ngayap. Et d’ajouter que « nous avons capitalisé sur les voix que nous avions pour nous-mêmes comme conseillers municipaux. On n’en a pas perdu. Partout on en a gagné. Je crois qu’on est le seul parti qui peut se targuer d’avoir non seulement retrouvé toute sa base électorale, mais nous sommes également allés largement au-delà. Aucun autre parti ne peut dire cela » s’est-il prévalu, le visage rayonnant de sourire. Au vue de ses résultats à l’issue des élections régionales, l’Undp renforce sa position de deuxième force politique du Cameroun, notamment avec ses sept députés, deux sénateurs et 18 mairies dont 17 communes et une mairie de ville.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter