Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 03Article 585868

General News of Saturday, 3 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Réforme du code électoral : un internaute dénonce le manque de stratégie novatrice

Selon lui, pour réussir ce projet, l’opposition doit avoir un discours réformateur qui parle à l’âme des Camerounais.


La réforme du code est une nécessité, hélas, un discutable cri de ralliement pour opposants et du Peuple : ça manque de caractère.

Cela peut être un prétexte quelconque, une inspiration de désespoir en ce sens qu'on ne sait pas qui ou qu'est-ce qui peut allumer la mèche de l'alternance changement. Les initiateurs originels de l'idée, inconsciemment, se sentant investi d'une mission providentielle et révolutionnaire, cherchent à faire foule par tous les moyens. Hélas !, il y a comme un manque de poésie rhétorique et de stratégie politique novatrice. Pour rallier les opposants et apposables (au pouvoir) et le Camerounais, il faut faire appel à l'irrationnel, avoir un discours réformateur qui parle à l'âme même des Camerounais : réformer la mentalité des dirigeants Camerounais et du Peuple. Faire de l'exorcisme patriotique, républicain, citoyens etc. Malheureusement, nous avons des volontaires et des dévots du changement et de l'alternance, nullement des spirituels éveilleurs de nobles vertus. Crier au départ de Biya ou s'entêter à vouloir une réforme du code électoral est une trivialité qui trahit une carence de créativité de stratégie politique et de prose fédératrice. Quoique cela constitue un facteur d'irritation du pouvoir irascible.

En résumé, exiger la réforme du code électoral n'est pas en soi une trouvaille fabuleuse pour une alternance politique. Cependant, cela peut être un '' hasardeux '' prétexte susceptible d'être l'amplificateur d'une suite d'événements dangereux pour le régime : l'immolation d'un désespéré Tunisien a déclenché le printemps arabe. Qu'est-ce peut provoquer changement et alternance au Cameroun ? La réforme du code électoral ? Un vendeur d'arachides victime du zèle d'un policier sûr de lui ? Un politicien '' vertueux '' ? Un quelconque citoyen oint de l'onction salutaire qui saura impulser volonté et dynamique de changement aux dirigeants et au Peuple ? Un révolutionnaire ex nihilo charmeur d'âme et éveilleur des noblesses de la conscience collective ? Quelque prisonnier libéré ? Probabilité infinie.
La réforme du code électoral, bien sûr. L'étincelle salvatrice ? Sceptique. Il faut encore gamberger les amis ! La solution se trouve plus dans le difficile art d'émouvoir à bon escient les âmes égarées des dirigeants Camerounais et du Peuple. Au commencement était le verbe. On attend le messie. Au demeurant, on attend plus un évangéliste qu'un juriste inspiré.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter