Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 16Article 556153

Actualités éditoriales of Monday, 16 November 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Réflexion : la corruption, une spécificité Camerounaise ?

Le débat a été mis sur la place publique par l’honorable François Biba – Député Pcrn du Nyong et Kelle après le drame qui s’est déroulé le 10 Novembre dernier, au palais de justice de Douala – Bonanjo entre les Hommes sensés reflétés le respect de la Loi et du Droit …

« L'asticot est bel et bien installé dans le fruit et y fait sa loi. En 2018, dans une correspondance adressée à son excellence monsieur le Président de la République, le président de la Commission Nationale Anti Corruption (Conac) sonnait l'alarme sur cette gangrène qui mine la justice camerounaise.

"Le versement des dessous de table, le monnayage des décisions de justice et des actes administratifs, les lenteurs judiciaires et l’embourgeoisement des magistrats sont quelques-uns des griefs qui caractérisent le malaise actuel », dénonçait le président de la Conac, Dieudonné Massi Gams.

Et comme par hasard dans cette correspondance les magistrats de Douala étaient installés sur la première marche du podium, avec comme porte-drapeau le procureur de la République près le tribunal de première instance (TPI) de Douala-Bonanjo, « dont les accusations de corruption, d’enrichissement ostentatoire et d’abus divers proviennent de diverses sources ».

Malgré cet état des lieux, nous notons le silence inquiétant et peut-être même complice du gouvernement quant à la suite à donner à ce phénomène.

À ce jour, les populations n'ont plus aucune confiance en la justice qui comme elles le disent est "réservée aux riches" car n'ayant pas les moyens financiers pour soudoyer les magistrats.

Combien d'innocents se retrouvent dans nos prisons à cause de la complaisance des magistrats ?

Combien de décisions sont entachées d'irrégularités à cause du penchant malsain des hommes de loi pour le pécuniaire ?

Combien de plaignants se sont vus déboutés parce qu’incapables de "mouiller la barbe" du magistrat ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter