Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 02Article 539107

General News of Wednesday, 2 September 2020

Source: lea-camer.com

Qui était 'Petit Bikolo', le jeune policier sauvagement tué à Bamenda ?

Il avait l’avenir devant lui, et avait intégré les forces de police pour servir son pays.

Toutefois, Petit Bikolo, comme le surnommait affectueusement ses camarades d’armes, a été tragiquement arraché à l’affection des siens, suite à une embuscade tendue par les combattants séparatistes de la région du Nord-Ouest.

La crise anglophone continue de priver le Cameroun de ses valeureux fils.
Les derniers agissements des séparatistes ambazoniens, ont coûté la vie à ce jeune policier, âgé de 28 ans.

Pour les faits, l'équipe de patrouille de police, dans laquelle se trouvait la victime, a été prise par surprise par un nombre encore indéterminé d'hommes armés non identifiés qui se cachaient dans un bâtiment.

D’après certains les témoins, les assaillants auraient attaqué les policiers depuis un immeuble de Small Mankon et auraient disparu par la porte arrière.

Toutefois, d’autres sources indiquent que les sécessionnistes étaient à bord d’une moto et ont ouvert le feu sur les policiers en patrouille.

Touché par plusieurs balles, Petit Bikolo, comme on l’appelait affectueusement, 28 ans, a été transporté d'urgence à l'hôpital de la police de Bamenda où il a été cliniquement déclaré mort.

Suite à l’attaque les forces de sécurité et de défense ont envahi la zone pour tenter de retrouver les assaillants. Les coups de feu assourdissants qui ont été tiré en l’air ont paralysé tous les activités dans la journée.

Pour le moment, une enquête a été ouverte pour mettre la main sur les auteurs de cette ignominie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter