Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 16Article 590011

General News of Friday, 16 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Qui est docteure et ingénieure Gisèle Béatrice Sonfack ?

La physicienne camerounaise a été récompensée à l’international par la Fondation Française « Schlumberger pour l’Education et la Recherche » (FSER), en remportant le Prix « Faculty for the Future 2021 », assorti d’une bourse de recherche de 40 000 USD, pour un an.


Docteure et ingénieure Gisèle Béatrice Sonfack a été primée le 25 mars 2021 par la Fondation Française « Schlumberger pour l’Education et la Recherche » (FSER), en remportant le Prix « Faculty for the Future 2021 », assorti d’une bourse de recherche de 40 000 USD, pour un an.

Il faut signaler que les bourses de la « Faculté pour l'avenir » sont annuelles, renouvelables jusqu'à la fin des recherches subventionnées, et que les subventions de renouvellement sont soumises aux performances, aux recommandations des superviseurs de recherches, ainsi qu'à des preuves solides de plans de réintégration dans le pays d'origine du lauréat.

En effet, le programme « Faculty for the Future » attribue depuis 2004, des bourses, uniquement aux femmes issues de pays en développement et émergents, et poursuivant un cursus dans une université hors de leurs pays d’origine, afin de leur permettre de poursuivre des recherches doctorales ou post-doctorales en Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques (STIM, ou STEM en anglais), dans de prestigieuses universités, avec pour objectif final que ces lauréates contribuent ainsi au développement de leurs pays natals.

Il faut également savoir que sont interdits de la compétition pour ce prix, les candidats ayant la citoyenneté secondaire d’un pays développé ; et que les tranches de la subvention sont maintenues uniquement si le lauréat n’obtient pas la citoyenneté d’un pays développé.

On ne peut s’empêcher de remarquer là un avantage à avoir une citoyenneté unique. Et il y en a bien d’autres, dans tous les pays du monde. Bref !

QUI EST DONC GISÈLE BÉATRICE SONFACK ?

Gisèle Béatrice Sonfack obtient un diplôme d’Ingénieure Electricienne en 2016, puis un Doctorat en Electronique industrielle et Robotique, en 2019, à l’université de Dschang au Cameroun, où elle devient par la suite et jusqu’actuellement Enseignante Chargée de cours. Parallèlement, elle est chercheuse postdoctorale à l'École Polytechnique d'Orléans, en France, et Fondatrice de l’association Camerounaise Women in Engineering & Technology (Wentech).

Les travaux objets de sa subvention portent sur le développement d’un modèle de réseau électrique intelligent (en anglais Smart Grid), permettant d’identifier avec précision l’ensemble des consommateurs sur un réseau électrique donné, pour une meilleure visibilité et gestion dudit réseau, autant par le fournisseur que par le client.

À n’en pas douter, une innovation fort intéressante, pour le Cameroun comme pour le reste du monde d'ailleurs ; et à travers laquelle Gisèle Béatrice Sonfack se pose comme un modèle de cette jeunesse dont le Cameroun a besoin, et qui sait « Conquérir le monde, pour revenir développer le Cameroun ».

Pourtant critiquée par certains quand elle a récemment été proclamée par le président Biya, cette assertion est aujourd’hui remise sur le devant de la scène, à travers ce prix décerné à notre compatriote, et qui nous donne l’occasion de constater à quel point elle converge avec le leitmotiv de la prestigieuse Fondation Française Schlumberger.

On peut gager que ceux qui, il y a 2 mois, ont critiqué vertement le discours du président Biya, se précipiteront pour féliciter GBS, oubliant par-là, qu’ils donnent raison au visionnaire d’Etoudi, comme ils l’ont fait en félicitant Francis N’gannou, Djaïli Amadou Amal, Mathurin Kamdem, Léonora Miano (prix Goncourt 2006), Imbolo Mbue (prix PEN/Faulkner 2017), et bien d’autres compatriotes, qui, non seulement brillent à l’international, mais sont de véritables patriotes, autant par leurs discours positifs sur le Cameroun, que par les investissements économiques qu’ils y réalisent.

Ils ont en effet compris cette évidence que dans le village planétaire, nulle personne, nulle nation ne se suffit, ni n’existe sans prendre quelque part et donner autre part.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter