Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 21Article 597967

Actualités of Friday, 21 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Quelques jours après sa libération, Paul Chouta organise une conférence de presse

Paul Chouta Paul Chouta

•La conférence de presse de Chouta est programmée dans quelques jours.

•L'objectif du journaliste est de parler de sa détention aux médias.

•Il veut également remercier ceux qui se sont battus pour sa libération.


Sorti de prison ce 20 mai, Paul Chouta a choisi de clarifier un certain nombre de choses dans l'affaire l'ayant opposé à la romancière 'Grand prix du plagiat', Calixthe Beyala. Ce sera à l'occasion d'une conférence de presse qui se tiendra dans les prochains jours.

C'est dans une sortie sur Equinoxe TV que le journaliste a donné l'information. Notre confrère n'a pas encore donné une date pour cette conférence. Mais il explique tout de même qu'il avait besoin de revenir en détails sur son emprisonnement et apporter des clarifications sur l'affaire l'ayant opposé à Calixthe Beyala.

Remerciements

Interrogé par la chaîne de télévision, Paul Chouta a exprimé sa gratitude à tous les Camerounais, Africains, à toutes les organisations et aux personnes qui se sont mobilisés pour sa libération.

'J’ai été embrigadé pendant 2 ans. Durant ces 24 mois, je n’ai pas pu voir ma fille, je n’ai pas pu voir mes amis, je n’ai pas pu vous voir, vous avec qui j’ai toujours été...Avant que je n’entre en prison, je n’avais pas pu témoigner de toute cette affection qu’ils ont eu pour moi. J’ai pu la constater et je leur en suis reconnaissant', a-t-il déclaré.

Arrêté depuis le 28 mai 2019 par les policiers, le lanceur d’alertes était accusé de diffamation et propagation de fausses nouvelles. Il a été interpellé à la suite d’une plainte déposée par l’écrivaine Calixthe Beyala.

On reproche à Chouta d’avoir posté sur sa page Facebook, une vidéo montrant l’écrivaine en pleine discussion avec un homme dans la cour d’un établissement scolaire à Douala. La demande de mise en liberté provisoire introduite par la défense avait été rejetée par le tribunal. C’est en avril 2020 que les débats ont débuté.

Aussi faut-il rappeler que cette affaire a été renvoyée 27 fois. Il y'a quelques jours, Calixthe Beyala, le "Grand prix du plagiat" a annoncé que le journaliste Paul Chouta, qu'elle maintenait en prison depuis 2 ans, sera condamné à 4 ou 5 ans d'emprisonnement.

Rejoignez notre newsletter!