Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 04Article 586189

General News of Sunday, 4 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Quand Christian Tumi déplorait la misère qui touche les Camerounais

Interviewé par le magazine Jeune Afrique en 2016, l’archevêque Emerite de Douala avouait que lors de ses visites, il rencontrait de plus en plus les Camerounais pauvres.

« Un prêtre reste toujours prêtre. Je me porte assez bien, je continue donc à aider l’archevêque de Douala en faisant quelques visites pastorales », affirmait l’évêque alors qu’il avait 85 ans. »Que constatez-vous lors de ces visites ? », lui demandait le journaliste. Sa réponse : « Une augmentation de la pauvreté. À Douala, nombreux sont ceux qui ne font pas trois repas par jour ; une partie de la famille s’abstient de petit déjeuner, l’autre de dîner… Et beaucoup d’enfants ne vont pas à l’école parce que leurs parents ne peuvent pas payer les frais de scolarité. Or un enfant qui ne va pas à l’école n’a pas d’avenir. L’État doit tout faire pour veiller à ce que chacun d’entre eux aille au moins à l’école primaire ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter