Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 02Article 565022

General News of Saturday, 2 January 2021

Source: Actu Cameroun

Projets routiers: Maurice Kamto dénonce les élephants blancs du régime

Président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), il fait le point sur l’échec des politiques en matière de construction des infrastructures routières au Cameroun. Il dénonce aussi par ailleurs la corruption liée à l’attribution des procédures des marchés publics.

Dans son discours de fin d’année, Maurice Kamto, le président national du Mrc surfe sur la construction des infrastructures routières au 237 (Cameroun). « Les désillusions des projets structurants qui sont autant de grands échecs là où l’on attendait de grandes réalisations, de grandes réussites et les grandes opportunités que sais-je encore, en vu d’une émergence fantasmée, ont achevé de dénuder un régime autiste, prédateur vorace et sans boussole. À l’heure du bilan, on doit se contenter du néant », affirme le président du Mrc.

« Et les camerounais n’ont que leurs larmes devant la surévaluation des coûts des projets et le dépassement des délais dans la réalisation des infrastructures voir l’abandon de certaines d’entre elles dans la forêt des chimères. Qu’il me suffise ici de citer en matière d’énergie le projet de barrage de Bini warak dont les travaux sont bloqués depuis 2018 en raison de l’incapacité de l’état du Cameroun à verser les 4 milliards de Francs CFA de frais d’assurance sur l’emprunt obtenu auprès du bailleur chinois. La palme d’or du régime pour le coût au kilomètre de route le plus cher au Monde », poursuit ce dernier.


Yaoundé Nsimalen

Plus loin dans discours il dénonce aussi la lenteur de certains travaux sur ces routes-là. « 7 milliards de francs CFA au Cameroun contre environ 2 milliards de francs CFA en moyenne selon les données de la Banque Mondiale. L’autoroute Yaoundé Douala commencé en 2014 et 11 km de la route Yaoundé Nsimalen entamé la même année demeurent des arlésienne. La fin de la construction est annoncée en 2024 et entre temps, le coût de la construction de chaque kilomètre sera passé à 42 milliards de Francs CFA », ajoute Kamto.

« Un nouveau record absolu. Oui mes chers compatriotes, pendant que quelques-uns s’enrichissent par la corruption, le clientélisme et la gabegie institutionnalisée par l’état Rdpc, La paupérisation de la grande majorité des camerounais s’accentue. Le rapport sur l’indice de développement humain 2020 publié par le programme des Nations Unies pour le Développement qui analyse les données couvrant l’année 2019 donc avant l’apparition de la Covid 19 est révélateur à cet égard. Il montre en particulier que le Cameroun est un pays profondément inégalitaire », a-t-il affirmé dans son discours.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter