Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 06Article 571663

General News of Saturday, 6 February 2021

Source: www.camerounweb.com

Professionnalisme : Bnews 1 marque un important point (vidéo)

Lors du lancement de la nouvelle chaîne Bnews1, son directeur général Ernest Obama avait promis faire du professionnalisme, la colonne vertébrale de ce nouveau média. L'homme semble tenir ses promesses. Contrairement aux habitudes de son ancienne maison (Vision 4) qui consistent à zapper ou dénaturer les faits qui défavorisent le régime, Ernest Obama a autorisé la diffusion d'un reportage favorable au MRC qui épingle Paul Biya et son régime. Le reportage de deux minutes a retracé les grandes lignes du rapport du MRC qui dresse la litanie des violations des droits de l'homme au Cameroun.






A-SITUATION DES MILITANTS ET SYMPATHISANTS INTERPELLES (04) Dans le but de dénoncer

l’organisation en date du 06 Décembre 2020, de l’élection des conseillers régionaux au Cameroun sans que soit au préalable décidé le cessez le feu et la fin de la guerre dans la partie anglophone du Cameroun, ainsi que le refus manifeste et répété du régime à initier un dialogue tendant à déboucher sur un système électoral consensuel avec tous les acteurs politiques, la société civile etc.… le MRC a appelé à des marches pacifiques pour le 22 Septembre 2020 sur toute l’étendue du territoire du Cameroun.

(05) Ces manifestations qui se voulaient pourtant démocratiques et paisibles, en tout cas conformes aux engagements internationaux et à la constitution du Cameroun ont malheureusement entraîné une vague d’arrestations arbitraires et brutales avant, pendant et après le 22 Septembre 2020. (06) L’on dénombrait environ 700 personnes interpellées entre le 21 Septembre et le 21 Novembre 2020. (07) Certaines ont été libérées, et d’autres mises en détention dans plusieurs prisons du Cameroun et notamment Yaoundé, Mfou, Douala et Bafoussam.

(08) La plupart des personnes interpellées ont été en violation de la loi, privées de tout contact avec leurs conseils, leurs familles et n’ont pas bénéficié d’une assistance sanitaire pendant plusieurs jours au cours de la garde à vue.

(09) Pire encore, nombre d’entre elles ont fait l’objet d’actes de bastonnade, de torture physique et morale, d’humiliation (interrogatoire en petite tenue etc.…) frisant l’intimidation et les représailles à la suite de quoi certaines ont été remises en liberté et d’autres mises en détention provisoire sur la base entre autres de critères apparemment ethniques au vu des témoignages obtenus ; le but visé étant vraisemblablement de confiner le MRC à un parti politique d’ethnie Bamiléké au sein d’une population camerounaise multiethnique.

(10) Par ailleurs, alors que le Président Maurice KAMTO était assigné à résidence forcé et par conséquent contraint à l’isolement à domicile en dehors de tout acte de justice à lui notifier, les nommés FOGUE TEDOM Alain et BIBOU NISSACK Olivier respectivement Trésorier du MRC et Porte ParoleConseiller du Président National du MRC ont été interpellés par les forces de sécurité et gardés à vue en violation des délais légaux sans qu’aucune information ne filtre à ce jour sur les faits qui leur sont reprochés.

(11) Cela étant dit, d’autres militants et sympathisants du MRC ont été traqués plusieurs jours après les marches. Certains ont été forcés de vivre dans la clandestinité pendant plusieurs semaines. (12) La situation indicative des personnes interpellées se présente comme suit bien qu’il soit possible que certains noms ne soient pas mentionnésau vu des difficultés rencontrées lors de nos investigations:

1-PERSONNES INTERPELLEES AVANT LE 22 SEPTEMBRE 2020

13) Le 14 Septembre 2020, le nommé TODJOU BOUKA Romuald Secrétaire de la fédération communale du MRC de GARI GOMBO dans la Région de l’EST est séquestré par le Sous Préfet de cette localité au motif qu’il entendait déposer au nom du MRC, une déclaration de manifestation publique pour le 22 Septembre 2020. (14) Relâché dans un premier temps, il est ensuite interpellé par le Commandant de la Brigade de Gendarmerie de GARI GOMBO en présence du sous préfet avant d’être libéré.

(15) Le 15 Septembre 2020, à la suite d’une vidéo appelant à participer aux marches pacifiques pour protester contre le Code électoral non consensuel et la guerre dans les deux régions anglophones, plusieurs conducteurs de moto-taxi ont été interpellés à Douala et mis au secret à la Légion de Gendarmerie du littoral. Plusieurs autres personnes ont été arrêtées en relation avec ladite vidéo. Les personnes arrêtées à cette occasion sont: TEFFO Martial (moto taximan), YMELE Jonas (moto taximan), MUKAM Célestin (moto taximan), NDE NGNIETHEGA Emmanuel (ingénieur des travaux de génie civil et titulaire d’une moto), NCHARE MTIECHE DOCHER délégué du personnel au PAD, DJOU DEMANOU (vendeur de carton), OUFFO, et BESSE.

(16) toutes ces personnes ont été violemment interpellées par des hommes en civil au lieu dit Douche Municipale à Douala aux environs de 17h.Elles sont poursuivies pour insurrection, attroupement, outrage à chef d’Etat, cris séditieux. Chacune d’entre elles déclare avoir été frappée sur les plantes des pieds avec une machette pendant la garde à vue. Certaines disent ne pas se reconnaitre dans la vidéo et que suite à leurs arrestations, elles ont perdu leur moto.

(17) Le sieur DONGOCK DANCHI Jean Gaétan qui leur a rendu visite à la Légion de Gendarmerie du littoral a aussi été interpellé et gardé à vue.

(18) Le 15 Septembre 2020, le nommé TOYOU KAMGHA Théophile,Secrétaire départemental du MRC du MFOUNDI 1 est interpellé à Yaoundé et conduit au Service Central des Recherches Judiciaires du Secrétariat d’Etat à la Défense pour avoir déposé une déclaration de manifestation publique à la préfecture. (19) Le 16 Septembre 2020, les motos taximen et autres interpellés à Douala le 15 Septembre 2020 sont déférés au Tribunal Militaire de Douala.

(20) Le 18 Septembre 2020, le nommé WENDELIN EWODO Secrétaire de la fédération Communale MRC d’EVODOULA (Lékié) est arrêté et enfermé au SED.

(21) Le 18 Septembre 2020 le nommé DJOUFFO Bruce ingénieur en mines, marié et père de deux enfants, militant du MRC de Yaoundé 6 est arrêté au motif d’être l’un des organisateurs de la marche du 22 Septembre 2020. (22) Le 20 Septembre 2020, les nommés TAPIELE DONGHO Edgard Florent et TAPIELE YOUDA Stany Dylan sont arrêtés à Yaoundé et gardés au secret au SED. Il leur était reproché la distribution des tracts alors que ceux-ci contestent l’exercice d’une quelconque activité politique, à la différence de leur sœur Raïssa TAPIELE qui est militante du MRC à Yaoundé.

(23) Le 20 Septembre 2020, DONZON MELAGO René parfait est interpellé chez lui à DSCHANG à 9h par des éléments de la Sécurité Militaire parce qu’il aurait distribué des flyers pour la marche pacifique du 22 Septembre 2020.

(24) Le 21 Septembre 2020, Dr Jean Pierre BOUTCHE le Secrétaire Communal du MRC à Maroua est porté disparu à 19h avant de réapparaitre plus tard.

(25) Le 21 Septembre 2020, Stéphane Achille MENGONG membre du MRC dans le département de l’Océan est interpellé et gardé à vue à la gendarmerie de DOMBE au sortir d’une émission radio.

(26) Le 22 Septembre 2020 le Président National du MRC, le Professeur Maurice KAMTO est séquestré à domicile par des policiers et gendarmes sans notification préalable d’un quelconque acte judiciaire. Il a à cet effet été privé de sortie et de visite. La levée du siège de son domicile et le départ des forces de police et de gendarmerie n’interviendra que le 08 Décembre 2020 soit après soixante dix huit (78) jours de séquestration arbitraire.

2- PERSONNES INTERPELLEES LE 22 SEPTEMBRE 2020 DANS LE DEPARTEMENT DU WOURI 2.

a-liste des personnes interpellées et détenues à la brigade de gendarmerie maritime zone portuaire de douala, située derrière les services du gouverneur.

1- TCHUEM Clovis Mike Stéphane
2- NZONGANG Martin
3- DJOUKENG TEMGOUA V.
4- NYA Jean Calvin
5- FEUTSEU Gaston Loïque
6- DZODE Alain
7- KAMGUAIN Emmanuel
8- NJAPA ZITHE Thierry
9- DJOKO Bleck Valentin
10- TATANG Junior
11- GOUPEFONG Ousmanou
12- ATEFACK Jefferson 13- VOUKENG Gnantus
2.b-liste des personnes interpellées et détenues à la brigade de gendarmerie de Deido-Douala.
1- KONTCHOUO Thomas
2- 2- NKUE Françoise
3- 3- MODJO Bertrand
4- 4- PAGHE BEKO Laïc
5- 5- MOUANDA Jean Guy
6- 6- CHOUPE TAKOJUOM
7-
2.c-liste des personnes interpellées et détenues à la brigade de gendarmerie d’Akwa-Sud-Douala.
1- KEDONKO FODJO POLYDOR
2- DEFFO Junior
3- NGANGSOP Romeo
4- NIEMENI TCHORISSY Blaise
5- KOUOMOGNE Sylvain André
6- DIKAMMEGNE Samuel
7- TCHOUMI Jasper Florent
8- NEFEMDIA Hervé Basile
9- 9- NSA NGAKO GUESIS PENE
10- 10-KEUNI TOWE Appollo René
11- 11-GOUNE TIEDEM Herman
12- 12-PANGHEBEKO Laïc
13- 13-NKUE François
14- 14-DOUALA Yannick
15- 15-KUATE Olivier
16- 16-TIEDJOP KEPMEGNI
17- 17-CHOUPE TAKOGUEM Serge Brice
18- 18-GBOH EDSON Chinda

2.d-liste des personnes interpellées et détenues à la brigade de gendarmerie de Ngangue-Douala.
1- KAMTA Joseph
2- DJEUFFA Joseph
3- KEMBOU Louis
4- BIANOU Ivan Steve 11
5- ATONLEU Maurice
6- NGOUAGNIA Ernest
7- TEFOYE Calving Bienvevu
8- MOMENI Darius
9- SETEPING Brice Ronel
10-FOMIDIOU Yanick
11-TCHOUAMWA KAYEU Gilles Romain
12-TOUOKAM Yannck
13-BIEBER NSONGA GAD
13- EPANDA DJOUM Richardo S.
14- 15- WAGUE Patrice Enrique
2.e-liste des personnes interpellées et détenues à la brigade de gendarmerie port Sud-Douala.

1- NELSON Silvain
2- 2- KENMEGNIE FESSI Levis
3- 3- DJIMETIO NGUENTSA Billi
4- 4- TAKOUMBE André
5- 5- FONING DJOYA Stéphane
6- 6- DOMO Pierre
7- 7- TSATEDEM Gildas Dradel
8- 8- NDIGUI BATOUM Etienne Nestor
9- 9- MALIGA Paulin
10- 10-NJAMBIA Alban Ghislain
11- 11-FOUAPON Alassa
12- 12-TINKEU Rostand Achille
13- 13-FONKIKA Cyrille

2.f-liste des personnes interpellées et détenues à la brigade de gendarmerie de l’aéroport.
1- DJOLE Annix
2- TANE GOUFFO Marius
3- FOMENE ROOSEVELT
4- TCHAYO NGUEPONG FABRICE
5- TAZO NODEM
6- FOSSO Fabrice 12
7- WOUALE DJOUSSI JicelinPeguy
8- TSAYOM CHETON Becker
9- POUAKO JIABO Andre
10-NZODJA SADIEU Yannick
11- TCHAYO Steve Arnold
12-BANEN Pierre Ledoux
13-NGUELEFACK Michel
14-TIENTCHE Camus
15-DJOMAHA MOUMI (Blessé)
16-NGOUYA Samuel
17-MAPTOUHE Antoine Roger
18-TACHEMO KOUAM Adolphe
19-BOUYOM Gisselin

2.g-liste des personnes interpellées et détenues au camp de gendarmerie de Mboppi.
1- KWADI KEMAYOU Michael
2- SIMO KAMGA Guillaume
3- FOTSO TAGNE Serge

2.h-liste des personnes interpellées et détenues à DRPJ de Douala.

1- ACHUNA Wiston Russel
2- ADAMOU SALI (16 ans, mineur)
3- BADIE BIDOU
4- BENA PAUL Xavier
5- BIWOUOH NDIKAYA U.
6- BODIE DJIDOU Lorivine
7- BOUBAMA Bienvenu
8- CHIEDJO Charlie Aimé
9- CHONGANG RENE
10-CHOULA Elvis
11-DIBEU KEUMO Christelle
12-DJAMI TCHANDJI Ricardo
13-DJEUADEU Mylène
14-DJEUKAM Arnorld 13
15-DJIANKOU Calvin
16-DJIMETIO NGUENSA Billy
17-DJOMKAM Albin
18-DJONTE Y. Sidoine B
19-DONKENZ SONNE M.
20-DZONGANG TIMMA Albert
21-EONE MNGUELE Ferdinand
22-FEUGAIN Jean Jack
23-FEUKOU Louis
24- FOBE KAMGANG Boris
25-FODOUP Barnabé
26- FONKOU Réne
27- FOSSO Maurice
28- FOSTSING Appolin
29- FOUMOUM Garilas
30- GAMENI NGALANI F
31- GUESSAN Dorgeless
32- HAMA David
33- JIOGO Roger
34-KAGNONG Célestin
35- KALECO Paul
36-KAMALEU NGALEU L.
37- KAMDEM YannickIdaïss
38- KAMMOE Brice Edgard
39- KELEK TCHOI Rostand
40- KEGNE Gildas
41- KEGNE Giscard
42- KETCHA Rodrigue
43- KEUMI TCHAKAM JanvierBlaise
44- KOUAM Serges
45- KOUAM TACHIEMEU Q.L.
46- KOUAMO Willians 47- KUATE Ernest
48-LATI TCHOFFO Joseph
49- LONTCHI TCHIENO Harol
50- LONTSI Arnaud ATABELA 14
51- MADJOUKA Maguy Stella
52- MADOM Sylvanne
53-MAPOUT Emmanuel Colince
54-MBAYO Eric
55-MOKAM TCHONKO Thierry
56- MOMO Alain Jores
57- MOTSOU Levis
58-MOTUE KUATE Nathalie épouse KUATE
59- MOUGOUE NOUGOUE Dieudonné
60- NANA Collins
61- NANGUE DJOUMESSI F.
62- NDAGUEHO KOUFET R.
63-NGALEMO POUGOUE Nelson
64- NGAMENI Roger
65- NGASSA Cédric Aimé
66-NGOPONG Yves
67- NGOUAMBE Romain
68- NGOUL EKONDO Achille
69- NGOULE EWANE Eric
70- NGOUMTCHOP KENGNE Aimé
71- NGUEFACK Armand
72- NGUEGANG Jules
73-NGUESSAN Dorgeless
74- NINKOU MIAFO Kevin
75- NJOPNANG Joe l
76- NONO JIEJIP R.
77- NOULAA Paul Joseph
78- NOUMBI Dieudonné
79- NZALLI FANDOM Pierre
80- NZEPANG SIAKAM WINNER
81- NZEUGANG DJANTCHAP
82- NZOKO Dominique
83-PALATEDJO NJITACKS S.
84- PEYA Brice
85- POKAM MEFANZA Pacom
86- POUGNONG Célestin 15
87- SA’A TCHOFFO Borel
88- SAKANG Cyrille
89- SANA Idris Joel
90- SEUGNWSO Gaston
91- SIEMEDJOU SIEMEDJOU Fabrice
92- SITCHEU Joseph Stéphane
93- SOLOMON Beas
94- SOPTIAN Mathurin
95- TABUE Herman
96- TADONGANG Rodrigue
97-TAGNE Charles
98- TAGNE Jean Sighore
99- TALLA KAMTE Robert
100- TAMBO KAMTE A.
101- TAMO Pascal
102- TANGTI JOHN Paul Chia
103-TCHAKAM NEHAMANDJI Dérrick
104- TCHAMAGO NDEUMENI Herman
105- TCHAMENI TIESSEU C.
106-TCHEUDJO Paul Bernard
107-TCHINANG Augustin
108-TCHIO Gislain
109- TCHOFFO Bertin
110- TCHOFFO Diderot
111- TCHOUALA Elvice
112- TCHOUDJA Olivie Douglas
113- TCHUISSEU NGOKO Bertrand
114- TEDAH Jean Calvin
115- TEGOMO JOUTSOP Merlin
116- TEMAPI KAMENI Roger Hugore
117- TENANBOU John
118- TIAKO José Paulin
119- TIMEDJON Fabrice
120- TIOMENE WANGOUM Stéphane
121- TONME Miterand Noel
122- TSAFACK Chanel 16
123- TSEJIEP TCHAPDU Guy
124- WAPPI Vignoly
125- WOUAFO FONDJO Yannick
126-YAMGUEU Giorge
127-YENA YENA YOUSSOUFA
128-YOUDA NANFACK Boris
129- ZELEFACK Henri Donal
130- ZEPANG Scott Winner
131-ZEUGANG Degaulle
132-ZOSSIETENDE Jonas (27)

NB : à la date du 15 Octobre 2020 nous notons que 64 militants du MRC ainsi que les 08 personnes interpellées en relation avec la vidéo de propagande ont été mis en détention provisoire à la prison de New-Bell par les juges d’instruction du Tribunal Militaire du Littoral. Le reste ayant été libéré soit par la Police Judiciaire, soit au niveau des Brigades de Gendarmerie ou encore par les Juges d’Instruction du Tribunal Militaire du Littoral.

(28) Il est à noter que plusieurs détenus du MRC font régulièrement l’objet de menaces de la part de certains détenus de la prison de New-Bell, condamnés à de lourdes peines d’emprisonnement.

(29) C’est d’ailleurs à la suite de ces menaces que dans la nuit du 28 au 29 Novembre 2020 aux environs de 1h30 mn du matin, le militant FEUTSEU Gaston Lo?que qui assurait la garde devant la cellule occupée par les militants du MRC a été molesté par plusieurs détenus conduits par un certain NJOYA dit le roi condamné à 25 ans de prison.

(30) celui-ci s’en est sorti avec de nombreuses blessures et contusions et n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des autres camarades du MRC également détenus. Le Régisseur de la prison de New-Bell a d’ailleurs été saisi d’une correspondance de protestation rédigée et signée des détenus membres du MRC. 17

(31) Par ailleurs il est à noter qu’au vu de l’exigüité de leur cellule qui ne permet pas qu’ils puissent tous dormir sur le sol, les militants du MRC et autres personnes arrêtés en relation avec la marche du 22 Septembre 2020 dorment de façon alternée en deux groupes de 20h à 1h, et de 1h à 6h du matin.

Lire le rapport en intégralité

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter