Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 18Article 521404

General News of Thursday, 18 June 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Production des passeports: la police ouvre une enquête à l’Ambassade du Cameroun en France


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le Délégué général à la Sûreté nationale a décidé d’ouvrir une enquête, suite à la diffusion d’une vidéo sur la toile, indiquant la présence d’un réseau de délivrance de passeports.

Martin Mbarga Nguele le Délégué général à la Sûreté nationale (Dgsn) veut tirer au clair les accusations portées contre l’Ambassade du Cameroun en France. Une vidéo postée sur la toile et dans laquelle le Dgsn est interpellée, parle de l’existence d’un réseau de production des passeports au sein de la représentation diplomatique camerounaise en France.

Dans cette vidéo, il est dit que ce document de voyage s’obtient en mois d’1 mois. Et il faut payer la somme de 300 Euros (environ 195.000 FCFA) ; hormis les frais exigibles à l’établissement d’un passeport. “Ainsi, qu’il soit relevé que depuis la semaine dernière, une enquête est en cours, pour démêler les écheveaux de cette affaire qui fait le buzz”, peut-on lire dans la note d’information de la Délégation générale à la Sûreté nationale.

Profitant de cette affaire et cette note d’information, la Délégation rassure sur sa capacité à produire les passeports, tout en reconnaissant que ce service a été perturbé depuis le début de cette année 2020. Comme bonne nouvelle, la Délégation annonce la mise sur pied dans les prochains jours, d’un système informatisé pour faciliter l’obtention des passeports.

“En revanche, la Délégation Générale à la Sûreté Nationale vous rassure de sa diligence en matière de production de passeports. En dépit de ce que depuis le début de l’année la Sûreté Nationale ait connu des perturbations dans la production des passeports, dues au changement d’opérateurs, des mesures internes ont été prises pour décanter la situation de tous les passeports en instance, notamment les cas dits de la diaspora. Instamment, nous nous acheminons vers la résolution formelle de cet écueil d’autant plus qu’une short list d’opérateurs a d’ores et déjà été arrêtée. D’ailleurs, dans un futur proche, un système informatique hyper sécurisé sera mis en place pour faciliter davantage l’obtention du passeport, que ce soit en ligne ou de manière physique”, peut-on lire dans la note d’information de la police.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter