Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 20Article 568220

General News of Wednesday, 20 January 2021

Source: Mutations N°5261

Pris à la gorge, Fame Ndongo vomit la 4ème tranche des primes à la recherche

La 4ème tranche de l'allocation relative à l'ex-compte d'affectation spéciale pour la modernisation de la recherche universitaire sera payée dès le 22 janvier prochain.

Les enseignants des universités du Cameroun vont recevoir l'allocation relative à l'ex-compte d'affectation spéciale pour la modernisation de la recherche universitaire. Correspondant au 4ème trimestre de l'exercice 2020, "le paiement par billetage se fera à partir du vendredi 22 janvier prochain", apprend-on d'un communiqué du ministre d'Etat, ministre de l'enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo. Lequel communiqué a été signé hier, 19 janvier.


Ainsi, il est demandé aux " enseignants-chercheurs régulièrement bénéficiaires de ladite allocation de se présenter à l'agence comptable de l'ex-compte d'affectation spéciale située au 10ème étage du ministère de l’enseignement supérieur des 11h, munis de la photocopie de la carte nationale d'identité, de l'attestation de présence effective correspondant au trimestre susvisé et du révélé d'identité bancaire le plus récent', lit-on sur la note du Minetat-Minesup.

Également, précise, le communiqué, le paiement se fera par virement et débutera le jeudi 28 janvier prochain auprès des banques de domiciliation des comptes des enseignants concernés. "Cette opération se poursuivra méthodiquement, conformément au calendrier arrêté par les services compétents du ministère des Finances", informe le patron de l'Enseignement supérieur. Le paiement arrive après la rétribution de " la troisième tranche de cette prime d'allocation à la recherche payée le 30 septembre 20202 à date", selon une source au Minesup.


Rappelons que le 15 janvier 2021, le bureaux exécutifdes enseignants du supérieur annonçait déjà la cessation d'activités du lundi 25 au samedi 30 janvier 2021. D'après le secretaire général Blaise Mtopi Fotso, à l'issue d'une session ordinaire du Ben-Synes qui s'est tenue le 15 janvier dernier. Le Ben Synes a relevé le " dysfonctionnement du fonds d'appui à la modernisation de la recherche universitaire décidé et mis en place depuis 2009 par le chef de l'Etat et de l'ambiance générale délétère dans les campus et universités de l'Etat, renseignait le mot d'ordre de grève signé à cet effet. Si la première exigence positive, la seconde, " le paiement des discrètes prestations dues aux enseignants dans toutes les universités d'Etat (heures complémentaires, jury et encadrement de thèses, etc" reste encore attendue

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter