Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 18Article 629011

Politique of Thursday, 18 November 2021

Source: L'activateur N°215

‘Prince’ Théophile Kwendjeu, un danger politique dans le Département du Ndé

Théophile Kwendjeu Théophile Kwendjeu

Magnifié subitement depuis quelques temps seulement dans certains "médias clientélistes" et présenté comme étant l’homme politique providentiel dans le département du Ndé, qui regorge pourtant bien de baleines et de crocodiles politiques, celui-là même qui se fait appeler «Sa Majesté» Théophile Kwendjeu, laisse tomber aujourd’hui son masque et dévoile son imposture à ciel ouvert

La question lancinante qui se pose sur toutes les lèvres est celle de savoir qui est véritablement ce militant opportuniste, de la 25ème heure du Rdpc dans le département du Ndé et qui pense pouvoir défier le Ministre Jean Claude Mbwentchou et son mentor, le tout puissant Président du Sénat, Marcel Niat Njifenji ? Ce parfait anonyme qui a atterri subitement dans l’espace public il y a quelque temps seulement, comme un cheveu dans la soupe, usant de roublardise et de bluff, pour appâter une certaine presse avide des espèces sonnantes et trébuchantes, dont il arrose de temps en temps, comme savent si bien le faire les feymen en plein embuscade.

En réalité, ce «Prince» Théophile Kwendjeu, inconnu de tous les milieux visibles et invisibles du pourvoir dans le Ndé, ne justifierait d’aucune profession fixe identifiée et identifiable. Que ce soit dans son Ndé natal, au Cameroun, où même à l’étranger, en dehors des quelques marchés publics alambiqués qu’ils gagneraient dans certains département Ministériels, où logent actuellement ses petits copains et coquins. C’est donc à s’interroger légitimement sur l’origine des fonds et des financements de ce dernier, qui se fait passer aujourd’hui pour un richissime homme d’affaires de la région de l’Ouest. Pourtant, sans aucune traçabilité. Même si lui-même se présente comme étant Administrateur d'entreprises, promoteur et Président Directeur Général, depuis 7 ans, de la société SOFITRA (Société de Fournitures Industrielles et des Travaux).

Ancien Directeur Général de Atlas Télécom Network, pour la Sous-Région Afrique centrale et de l’Ouest. Ancien Directeur Général Adjoint de la Société Wintimes Cameroun. Autant de références professionnelles pourtant prestigieuses, mais qu’on ne retrouveraient nulle part dans les archives. Même au sein des milieux influents des ressortissants du Ndé, dans les notabilités traditionnelles, pour ne pas parler des réunions des puissantes élites du Ndé à Yaoundé et Douala, il reste et demeure un parfait inconnu. Personne n’arrive à vous parler réellement de ce Théophile Kwendjeu, qu’ils découvrent eux-mêmes aussi dans les médias. À l’heure même où le Chef de l’Etat, S.E Paul Biya prescrit avec la dernière énergie, la transp rence, la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et le blanchiment de capitaux, les prêtes noms et les détournements de deniers publics, avec toutes les complicités y relatives.

Comment concevoir, qu’un «Ovni politique» comme Kwendjeu, qui ne justifierait d’aucun domicile fixe à Bangangté, dont il se revendique à tort ou à raison le titre de Majesté aujourd’hui, on ne sait trop comment, ni par quelle filiation généalogique, ni héritage familiale, advient à résider encore dans les hôtels lors de ses rares séjours à Bangangté, à Bazou et dans le Ndé en général, puisse aussi curieusement se transformer en bienfaiteurs de la 25ème heure ? Offrant des dons aux populations à tort et à travers, annonçant des constructions réelles ou virtuelles des hôpitaux et des écoles ici et là, sans même que les gens ne s’interrogent sur son profil de philanthrope de circonstance, encore moins sur la traçabilité juridique de sa présumée surface financière. Que Non ! Cette imposture ne passera pas par le Ndé, bastillon imprenable du Président Paul Biya, maillot jaune du Rdpc dans la Région de l’Ouest. Le Président National a plus que jamais besoin des militants expérimentés, populaires, crédibles, sérieux, stables, transparents et honnêtes, qui présentent des états de services honorables pour le parti, avec des faits d’armes remarquables sur le terrain politique, de la base jusqu’au sommet. Et non pas des bluffeurs, ou encore des feymen politiques, qui comptent plutôt sur leurs comptoirs financiers, tapis au sein du Comité Central du Rdpc, lors des investitures, afin de réussir leur passage en force à la tête des listes communales ou législatives. Se faisant parachutés ainsi grâce à des monnayages à coût de millions de FCFA, avec des complicités les plus insoupçonnées, au sein même de l’appareil politique gouvernant.

Ces pratiques rétrogrades, qui déshonorent gravement le parti au pouvoir, surtout à l’ère de la montée en puissance de l’opposition radicale dans la Région de l’Ouest en particulier, au regard des résultats des dernières élections présidentielles du 07 octobre 2018, sont de nature à faire perdre éventuellement des sièges dans les municipalités et dans les députations, au Président Paul Biya, dans le département du Ndé, mettant ainsi en péril le septennat des grandes opportunités.

Ce coup d’état scientifique, bien orchestré, contre le Rdpc et son champion, le Président National, S.E Paul Biya, est inacceptable et doit être dénoncé avec la dernière énergie, de peur qu’on ne soit complices de cette forfaiture. Observant ainsi très minutieusement le mode opératoire de ce Théophile Kwendjeu, c’est à se de- mander avec inquiétude, pour qui roule-t-il véritablement dans le département du Ndé ? Certainement pas pour le Président Paul Biya, car parlant du Rdpc aujourd’hui, on sait tous que le ver est dans le fruit.

Rejoignez notre newsletter!