Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 11Article 596614

Actualités of Tuesday, 11 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Présidentielle 2025: ces 'jeunes loups' du régime qui s'opposent au choix Franck Biya

Franck Biya et Ferdinand Ngoh Ngoh Franck Biya et Ferdinand Ngoh Ngoh

•Franck Biya doit écraser plusieurs résistances au sein du sérail.

•Les obstacles de Franck se trouveraient à la présidence.

•Il a tout de même des soutiens considérables.


Si pour beaucoup de membres du régime, le choix de Franck Biya pour porter les couleurs du parti RDPC aux échéances électorale de 2025 est déjà acté, ce n'est pas le cas pour quelques pontes du régime qui sont prêts à tout pour écarter le fils ainé de Paul Biya.

Selon Boris Bertolt, les chefs de file des adversaires de Franck Biya seraient le SGPR Ferdinand Ngoh Ngoh et Chantal Biya, la première dame et belle mère de Franck. Le SGPR aurait, selon le journaliste, le soutien de Chantal Biya et pourra compter sur ceux que le lanceur appelle 'des jeunes loups aux dents longues'. Autre soutien de Ngoh Ngoh cité par Boris Bertolt, nous avons Oswald Baboke, père de la jeune artiste Indira Baboke et directeur adjoint du cabinet civil.

'Les choses ne s’annoncent pas aussi faciles que cela pour Franck Biya. S’il pourra compter sur des soutiens familiaux tels que Evou Mekou, l’actuel Vice-président de la Beac, Louis Paul Motaze, «son grand frère» comme il l’aime l’appeler, c’est du côté de la présidence de la République que les premières barrières semblent se trouver. A commencer par sa belle - mère, Chantal Biya dont les liens bien que cordiaux aujourd’hui ne se sont pas pour autant resserrés. « Chantou » entretenant toujours une méfiance à l’égard de Franck et vice-versa. D’ailleurs Paul Biya avait dû intervenir pour mettre un terme à la guerre dès tranchées entre les deux. N’empêche que l’intervention de Chantal Biya sur des dossiers dont elle n’a souvent aucune maitrise l’exaspère parfois. Mais il y a également l’actuel secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, le poulain de HP2. Ses ambitions sont un secret de polichinelle. D’ailleurs, Ngoh Ngoh l’a personnellement confié à des diplomates occidentaux en poste à Yaoundé. Lui qui contrôle déjà l’unité d’élite de l’armée camerounaise le BIR, une partie du renseignement et la moitié du gouvernement dont il a personnellement contribué à faire nommer. D’ailleurs la «galaxie Ngoh Ngoh» le lui rend bien', écrit Boris Bertolt.

'Dans les coulisses, les proches de Ngoh Ngoh parmi lesquels des jeunes loups aux dents longues ne cachent pas qu’ils ne tolèreront pas une candidature de Franck Biya qui pourrait signifier d’après d’eux « le déclenchement des hostilités ». Ce n’est malheureusement pas tout. Toujours au cœur du Palais, un homme que l’on entend presque pas, que l’on ne voit presque jamais voit pour l’instant d’un mauvais œil cette agitation autour de Franck Biya: Oswald Baboke, père de la jeune artiste Indira Baboke et directeur adjoint du cabinet civil. Réputé «efficace et pondéré», mais également ambitieux, Franck Biya est adversaire générationnel et craint que sa candidature ne soit le début de l’effondrement du système', ajoute le lanceur d'alertes.

Rejoignez notre newsletter!