Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 09Article 587734

General News of Friday, 9 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Portefeuille magique à Kribi : voici l’effroyable rapport qui sème la panique

Nouveau rebondissement dans l’affaire de portefeuille magique au Lycée bilingue de Kribi. Dans un rapport confidentiel adressé par le proviseur du lycée au délégué départemental des enseignements secondaires de l'océan, il est révélé les pratiques sataniques en cours dans l'établissement ainsi que l'identité des auteurs. Plusieurs élèves du lycée sont selon le rapport, « en contact permanent » avec l’esprit maléfique béninois Mamong qui serait déjà en colère.

Le vendredi 30 janvier 2021 à 8h50, monsieur Gan A Gan, ancien personnel vacataire du lycée de Kribi s'est présenté à la surveillance générale N°4 et 5 muni d'une lettre adressée à sa fille la nommée Ambiana, élève en classe de 4ème Bilingue et écrite par Eyanga Donald alais HP en classe de 3ème Italien l'invitant à rejoindre un groupe. Ayant pris connaissance dudit document relatif à une secte d'aisance financière intitulée "Vendeurs de Rêves", et compte tenu de nos multiples obligations au sein de l'établissement, nous Mesdames Ngouegak Lydie, Eyene Monique, surveillantes générales avions jugé utile de renvoyer ce dossier au lundi 1-02-2021.
Le lundi à 9h15 minutes, en accord avec monsieur GAN A GAN nous avons immédiatement convoqué les élèves cités dans le document.

En l'absence de l'émetteur de la lettre, apres avoir essayé en vain de joindre ses parents, nous avons immédiatement auditionné les élèves Ambiana et Ndoum. Au cours de cet exercice, faisant face à la stupéfaction de Ambiana, l'élève Ndoum est passé aux aveux en indexant l'élève Bikoue Nkou Gédéon de la 3ème Italien comme étnt le fondateur d’une soi-disant marque de vêtement "Universal Swagg" proche de l'appellation "Vendeurs de Rêves". Une fois convoqué, Bikoue Nkou en voulant se dédouaner de toutes accusations évoquer le nom du point focal de la secte "Vendeurs de Rêves", l'élève Bombe Felix en classe de PD3. Curieusement à son arrivée, le nom de la secte était floqué dans le dos de sa tenue de sport.

Face à la résistance et à l'attitude menaçante de l'élève Bombe nous avons sisi le cinseur responsable du niveau Première, Monsieur Metoutou Jean Prosper qui a informé le proviseur Monsieur Noah Jean Maurice de la situation. Vue l'ampleur du problème, Monsieur le proviseur a décidé de la tenue d'un conseil de discipline Ad hoc à 17h avec convocation immédiate des parents. Aussitôt, le parent de l'élève Ndoum Assael, inspecteur de police en service au Commissariat central de Kribi le nommé Assaei Collins, informé de la situation proposa son expertise tout en suppliant monsieur le proviseur d'ajourner ledit conseil.

Le lendemain mardi 2-2-2021, l'inspecteur de police va informer monsieur le proviseur que Bikoue Nkoum est passé aux aveux et reconnait avoir fait des incantations sous le couvert d'une secte répandue au Lycée Bilingue de Kribi par Bombe, baptisé "Vendeur de Rêves". Ces incantations consistent à servir un esprit béninois nommé "Engogona/Mamong" détenteur de nombreux pouvoirs (multiplication d'argent, charme, porte-monnaie-magique...).


Il s'agit aussi de procéder au rituel de fructification d'argent en le frottant sur le front et le placer parla suite sous son oreiller en contre partie des vies humaines. D'ailleurs Bikoue Nkou a été obligé d'épargner la vie de sa maman et d'abreger la sienne de deux ans. En tant que membre influent de cette association maléfique, il admet d'oeuvrer dans la sensibilisation et le recrutement de ses camarades de classe en l'occurrence Boete, Ambiana, Ndoum, d'avoir perçu une somme d'un million de francs CFA au mois de décembre qu'il a dépensé dans une boite de nuit de la place. Prenant conscience de la gravité de son acte, faisant suite aux menaces proférées par le "Mamong", ce dernier s'est rapproché de Bombe pour en savoir davantage, malheureusement la réponse obtenue était d'une froideur absolue. "Tu croyais que c'était gratuit?" En voulant prendre le recul, l'esprit maléfique est réapparu en proférant un avertissement pour non-respect des clauses. C'est ainsi que de manière mystique, le pied droit de Bikoue a pris du volume.


Dans le souci de soutirer davante d'informations, monsieur le proviseur a saisi le commandant de compagnie de gendarmerie. Il ressort de ces enquêtes que deux de nos élèves Bombe Felix et Bikoue Nkou sont en contact permanent avec des esprits béninois pour une aisance financière.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter