Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 04Article 475245

General News of Monday, 4 November 2019

Source: Actu Cameroun

Port de Douala: Jeune Afrique fait de croustillantes révélations

L’hebdomadaire panafricain vient de publier un article sur son site internet à ce sujet. On sait Jeune Afrique très proches des dossiers confidentiels dans les présidences en Afrique.
Peut-on voir une manœuvre de la France derrière le quasi Hold-up de Bolloré au port autonome de Douala ? Si l’on s’en tient aux informations données par Jeune Afrique, on peut répondre par l’affirmative. Pour le journal de Béchir Ben Yammed, Yves Le Drian, le ministre français de l’Europe et des affaires étrangères vient de peser de tout son poids dans cette affaire.

Présent au Cameroun, le 23 octobre dernier pour une visite avec le locataire d’Etoudi, le dossier est au centre des échanges. « Quelques heures après avoir reçu Jean-Yves Le Drian, le 23 octobre, Paul Biya ordonne la suspension du processus visant à accorder la concession du terminal à conteneurs du port de Douala à la société Til », peut-on lire dans Jeune Afrique.

Ce faisant, le numéro un camerounais répond ainsi, à la demande de Le Drian. Dans le même coup, Paul Biya reprend la main, sur un dossier que pilote depuis longtemps Ferdinand Ngoh Ngoh. C’est le secrétaire général de la présidence. De l’avis de Jeune Afrique, cette reprise en main du dossier du port sonne comme un désaveu de Paul Biya à son collaborateur.

On se souvient que le 31 juillet 2019, Ngoh Ngoh, donne des directive à Cyrus Ngo’o, le directeur du port de Douala. Dans une lettre il intime à ce dernier, « d’accélérer le processus de sélection du nouvel opérateur ». Bolloré (15 ans au port de Douala) demande l’arrêt du processus. Ceci devant le Tribunal administratif de Douala. Le 16 août dernier, il accède à sa requête. Pour l’hebdomadaire, Paul Biya surfe sur ses intérêts dans cette affaire. Car le Cameroun risque une déconvenue à la Cour de commerce internationale de Paris.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter