Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 29Article 584257

General News of Monday, 29 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Polycarpe Atangana recadre les activistes

Selon lui, le Cameroun n’est pas une anarchie et il faut le construire plutôt que de le détruire.

Je parle ce soir en tant que police d'opinions.
Notre rôle est de maintenir le Cameroun debout à l'heure du moment. Mais j'ai constaté que certain.es de nos concitoyen.nes se mêlent des affaires ( affaires judiciaires et politiques)qui ne les concerne. Je dis à ceux de s'abstenir un peu. Juste un peu !

Un journaliste et activiste a détruit l'image de notre République la semaine passée de surcroît chrétien en démontrant que nos Institutions sont paralysées. Que les hommes et femmes qui les dirigent sont sans pitié aux souffrances. NON. Je dis NON.

Attention à celui-là et à ceux-là. On inscrit pas son nom de cette manière dans l'histoire du Cameroun. Vous êtes mal entrés dans l'histoire du Cameroun. Et vous en êtes conscients. Inspirez-vous de la vie de vos prédicateurs UM Nyobé, etc.

Le Cameroun dans lequel nous sommes est un Cameroun qui crée des situations en permanence. Et ce sont eux qui créent ces situations. Les faits de la semaine passée comme d'autres sont inacceptables et inattendus et créent des difficultés qui interagissent.

Je recommande à ces personnes-là de charger leurs mentalités . De ne plus accepter se faire manipuler mais de construire le Cameroun humilité.

Ils ne savent pas encore raconter le Cameroun dans lequel nous vivons!
Un Cameroun dans lequel nous voulons que les paradigmes changent!!!

Chaque détenus épinglés dans le cadre l'opération vautour doit répondre de ses actes mort ou vivant devant le pouvoir judiciaire. Ceux qui ont bénéficié des évacuations sanitaires les années antérieures ont la chance. Maintenant, c'est terminé.

On en a marre d'être insulté et nargué. Soulever les clans et les ethnies de notre pays, on en veut plus.

Il faudrait juste que notre justice pénale accélère les procédures.

Aucune faveur ne doit être accordée (décret présidentiel).

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter