Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 11Article 533752

General News of Tuesday, 11 August 2020

Source: camer

Politique au Cameroun : Shanda Tonme et la tentation de la violence

Le Manifeste du médiateur: La vraie résistance, est celle que nous devons opposer aux tentations de la violence, de la haine et du désespoir

Tant qu’il y aura des Camerounaises et des Camerounais, tant qu’il y aura des femmes et des hommes de conviction et capables d’affronter les apôtres de la haine et du désespoir, notre destin restera sous notre contrôle.

Jamais personne ne doit se sentir exclu, marginalisé, rejeté ou abandonné dans son propre pays, et jamais personne, aucun fils ni aucune fille de notre nation, ne devrait soutenir qu’il s’en va vivre ailleurs parce que sa place n’est plus parmi nous.



La première résistance, la vraie résistance, est d’abord à construire en nous-mêmes, à maintenir dans nos esprits et dans notre démarche. La lutte si elle existe, n’est pas ce que l’on ne croit ni là où l’on croit, elle est en nous-mêmes, contre nos faiblesses, notre prédisposition aux manipulations de toute nature.

Je proclame ici et maintenant, qu’aucune communauté ethnique ni groupe humain ne devrait prendre des humeurs, des demandes, des revendications et des frustrations d’une autre communauté pour des actes de guerre au point de se lever pour la vengeance. Ce qui fait la richesse et la vitalité des familles, c’est la dispute, des vexations, sinon nous sommes dans la parfaite hypocrisie.

Résistons à nos propres tentations de haine et de vengeance, de défaite et de désespoir, et chacun de nous se sentira chez lui en terre camerounaise, et cela tant qu’il reconnaîtra à chacun, individuellement ou en groupe, le droit de poser son propre problème et de souhaiter des clarifications et des solutions. C’est pour cela que le dialogue s’impose et s’imposera. Faites attention à ceux qui parlent de résistance, parce que dans les esprits et les actes, ce n’est jamais ou pas toujours pour la paix et le dialogue. C’est directement pour la guerre. Les guerres sont faciles à commencer, mais difficiles à terminer./.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter