Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 06Article 565559

General News of Wednesday, 6 January 2021

Source: Cameroon Info

Politique: Celestin Djamen confirme la création de son politique

L’ancien du MRC a annoncé mercredi matin sur ABK Radio qu’il avait déjà entamé la procédure de création de sa future formation et n’attendait plus que la signature du ministre de l’Administration Territoriale sur son dossier.
Revenu d’un voyage dans la région de l’Adamaoua, ponctué par un meeting le 27 décembre 2020, Célestin Djamen s’est exprimé sur ABK Radio. L’’invité de la matinale du 6 janvier 2020 a déclaré qu’à Ngaoundéré, des militants du MRC, du MPCN et de l’ADD l’ont rejoint.

L’ancien secrétaire national aux droits de l’homme du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a fait savoir qu’il a entamé la procédure de création d’un parti politique. «J’avais très bien dit lors de l’annonce de ma démission du MRC que je ne migrerai pas dans un troisième parti, que je mettais en place une nouvelle dynamique ancrée dans un axe républicain et patriotique. Donc aujourd’hui, je peux vous annoncer que le dépôt légal a déjà été fait. Le dépôt de ma future formation politique a déjà été déchargé au ministère de l’Administration Territoriale. Il reste une dernière étape qui est la signature du ministre. Je suis comme toutes les personnes qui ont déposé des statuts. Je suis patient et je pense que j’ai déposé le 16 décembre. On n’est même pas encore à un mois. Il n’y a pas lieu de s’affoler», a-t-il assuré sans toutefois dévoiler le nom de la formation politique qu’il veut lancer. «Vous saurez le nom bientôt», s’est-il contenté de dire à ses intervieweurs.

Djamen présente son futur bébé comme une formation politique qui va innover. Il annonce un parti aux cadres et militants bien formés avec des objectifs bien précis. «Ce sera un parti pas comme les autres. On entend faire la politique différemment. Parce que jusqu’à présent, j’ai le sentiment que beaucoup de militants, hélas dotés de peu de formation, de peu d’éducation politique, considèrent que le parti c’est l’alpha et l’oméga. Je considère au contraire qu’un parti c’est un véhicule qui a pour but d’atteindre un port d’attache. Ce port d’attache s’appelle le Cameroun. Un parti ne pourra jamais être plus important que le Cameroun. Le Cameroun est au-dessus de tout».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter