Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 09Article 596296

xxxxxxxxxxx of Sunday, 9 May 2021

Source: L'oeil du Sahel

Poliomyélite dans le Grand-Nord: 2 millions d’enfants de moins de 5 ans à vacciner

Le but de la campagne préventive qui a démarré le 7 mai est d’obtenir une couverture vaccinale adéquate dans au moins 90% des districts de santé.

Du 7 au 9 mai 2021, le ministère de la Santé publique organise les Journées Nationales de Vaccination (JNV) contre la poliomyélite. Elles ciblent 6 millions 054 mille 937 enfants de 0 à 5 ans (réfugiés, déplacés internes et nomades y compris). Dans le Grand-Nord, 2 millions 741 mille 251 enfants seront ainsi vaccinés. Soit 381 mille 173 dans l’Adamaoua, 1 million 519 mille 938 à l’Extrême-Nord et 840 mille 140 au Nord. Lors des deux tours de campagnes réactives de polio tenues en 2020, ces trois régions septentrionales avaient respectivement obtenu 89,41%, 95,58% et 96,68% de taux de couverture vaccinale en moyenne, indique le Bulletin épidémiologique du Cameroun (BEC) en 2020. D’après le Programme élargi de vaccination (PEV), ces JNV sont motivées par la non atteinte des objectifs de couverture vaccinale dans la vaccination de routine au VPO et VPI et l’augmentation progressive du nombre de cas de poliovirus dérivés de souche vaccinale de type 2 (cVDP2) dans le pays depuis 2020.

En effet, 16 cas de ces cVDP2 ont été notifiés dans le pays. Précisément, six cas chez les enfants avec Paralysie Flasque Aigue (PFA) dans trois régions (Est : trois ; Littoral :1 et Extrême-Nord :1) et neuf autres cas dans les prélèvements environnementaux de quatre régions (Est, Centre, Littoral et Sud). Ce qui fait que cinq régions sur 10 ont été en épidémie et les investigations approfondies menées ont permis de constater que la couverture vaccinale était faible dans les communautés touchées. Le but de cette campagne préventive est d’obtenir une couverture vaccinale adéquate dans au moins 90% des districts de santé et une proportion d’enfants manqués de moins de 5% au Monitorage indépendant dans tous les districts concernés.

Ces enfants recevront deux gouttes de vaccins polio oral bivalent (VPOb) au cours de cette campagne. La vaccination se fera par la stratégie du porte à porte dans les ménages, mais aussi dans les formations sanitaires, les écoles et les ménages. L’objectif est de vacciner 100% de ces enfants au vaccin polio oral bivalent (VPOb), de supplémenter 100% d’enfants de 6 à 59 mois en vitamine A et déparasiter 100% d’enfants de 12 à 59 mois avec le Mendazole et Albendazole.

Aussi, au regard du contexte sécuritaire dans certaines régions comme l’Extrême-Nord, des stratégies spécifiques seront mises en place. Ce sont par exemple le plaidoyer auprès des leaders et la collaboration avec les ONG humanitaires locales pour la mise en œuvre de la vaccination. A noter que ces JNV d’abord prévues au mois d’avril dernier puis renvoyées à ce mois de mai sont couplées à la supplémentation en vitamine A, au déparasitage et à la sensibilisation des parents à l’enregistrement des naissances sur toute l’étendue du territoire national.

«La riposte consiste à sensibiliser les communautés pour l’observation des mesures d’hygiène, l’intensification de la vaccination de routine, et la surveillance épidémiologique», précise le Dr Tchokfe Shalom Ndoula, secrétaire permanent adjoint du PEV. En rappel, le Cameroun a obtenu la certification de pays libre de poliovirus sauvage en juin 2020. Un statut obtenu après qu’aucun cas n’ait été déclaré dans le pays depuis quatre ans dans le pays. La poliomyélite est une maladie infectieuse causée par un virus qui s’attaque au système nerveux et qui peut engendrer des paralysies irréversibles en quelques heures. Elle touche surtout les enfants en bas âge.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter