Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 25Article 558140

General News of Wednesday, 25 November 2020

Source: Cameroon Info

Policiers et gendarmes déployés: le domicile de Kamto pris d'assaut

Des équipes de police et de gendarmerie supplémentaires ont été déployées aux alentours de la résidence du leader du MRC, interdit d’aller et de venir depuis deux mois.
La fin de l’état de siège, au domicile de Maurice Kamto à Yaoundé, ne semble pas être pour demain. Et pour cause, depuis quelques jours, des équipes mixtes de gendarmerie et de police ont été déployées pour renforcer le dispositif déjà très impressionnant devant la résidence de l’opposant, situé au quartier Santa Barbara, dans l’arrondissement de Yaoundé 1er.

Grâce à des images amateurs réalisées par un témoin de la scène, on peut voir le déploiement impressionnant de ces équipes, certaines lourdement armées.

Pour l’instant, l’on ignore les motivations des autorités qui ont décidé de ce renfort du dispositif sécuritaire du leader du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun). Mais la mesure intervient au lendemain d’une manifestation inattendue des femmes dudit parti sur le site.

Conduites par leur présente, Mispa Awasum, elles ont marché le 21 novembre pour demander la libération de leur champion, ainsi que celle des dizaines de leurs camarades écroués dans différentes prisons du pays depuis les rassemblements du 22 septembre 2020.

Interpellée au cours de la marche, la présidente des femmes du MRC a été placée en détention provisoire à la prison de Yaoundé-Kondengui, y rejoignant ainsi ses camarades parmi lesquels Alain Fogue et Olivier Bibou Nissack.

Cette situation fait dire à Maurice Kamto que le pouvoir de Yaoundé «a décidé de décapiter le MRC».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter