Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 05Article 565394

General News of Tuesday, 5 January 2021

Source: focusmedia-afrique.net

Polémique Autour Du Mouvement #jeveuxmaCNI

Depuis ce matin du 05 janvier, deux franches politiques se discutent ce concept important qui vise à solutionner le problème de retard inexpliqué dans la délivraison des cartes nationales d’identité.

Bien que le combat soit noble, les avis sont détournés sur le véritable lanceur de ce concept, qui pourtant est un début de solution face à ce problème présent au Cameroun et défendu par plusieurs acteurs politiques et de la société civile depuis plusieurs années deja. En 2018 par exemple, l’honorable Cabral Libii dénonçait deja ce souci qui fragilisait son processus d’inscription des camerounais sur les listes électorales via son mouvement 11 millions d’inscrits.

Il estimait que de nombreux camerounais ne sont pas inscrits sur les listes à cause du manque de carte nationale d’identité. C’était également le cas avec le militant MRC Wilfried Ekanga, qui affirmait qu’« il y a plus de sans papiers camerounais au Cameroun, que de sans papiers camerounais en Europe ».

L’honorable NGO ISSI avait en juillet dernier porté ce problème à l’assemblée nationale, question de mettre une pression voir image). On se rappel d’ailleurs qu’une annonce avait été faite quelques mois après par la DGSN, qui affirmait que les mécanisme ont été mis en place pour que ces pièces soient désormais délivrées en 2 semaines.

Polemique_Mouvement_CNI

Tout compte fait, le mouvement est louable peu importe son inititiateur. Les camerounais ont besoin de leurs pièces d’identité. La balle est désormais dans le camp du gouvernement, qui est prié de satisfaire ces populations, torturées lors des voyages.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter